Partagez | 
 

 Macha can see, Macha can see you !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


« Invité »




MessageSujet: Macha can see, Macha can see you !   Jeu 1 Nov - 22:14


Macha Rosewood

« When you see darkness coming, just look an another way »

Ft. Mila Kunis





Guerrière Opiniâtre Courageuse Solitaire Battante Discrète Observatrice



Informations générales

Ω PRÉNOM(S) : Macha, Ω NOM(S) : Rosewood , Ω AGE : 29 ans , Ω LIEU DE NAISSANCE : Dublin, Irlande , Ω COTE COEUR : Célibataire , Ω ORIENTATION SEXUELLE : bisexuelle , Ω PARTICULARITÉS : / , Ω SIGNES PARTICULIERS : Je porte toujours des lunettes de soleil, mes yeux se révulsant lorsque j’ai un flash du futur , Ω TICS & MANIES : Faire glisser son doigt sur son nez pour s’assurer que sa paire de lunettes s’y trouve bien. , Ω NATURE : Humaine à don (prescience) , Ω CAMP REJOINT : Camp St Clair , Ω PARTI PRIS : Neutre


Caractère


”Me touche pas pervers !!” Voilà la seule réplique qui était sortie de ma bouche lorsque ce vieil homme m’avait agrippée, me collant contre un mur. Je l’avais bien entendu agrémentée de quelques coups sur ses bras tout en le repoussant. Tout à fait de convenance me direz-vous, dans un cas pareil. Sauf que je ne vous ai pas tout dit. Il faut toujours remettre un contexte à une scène pour en comprendre la réelle signification. Et dans mon cas, elle était bien différente. Cet après-midi-là, je déambulais sur le trottoir, m’appuyant sur les murs pour rester debout, jusqu’à finalement emprunter une rue étroite ou le passage était peu fréquent afin de m’agenouiller dans un coin, me serrant la tête entre les mains. J’avais en effet une vision qui me prenait. Ainsi, je restais-là contre une poubelle, comme paralysée, concentrée à décrypter les images qui se bousculaient dans ma tête et ne pouvait donc pas interagir avec ce qu’il se passait autour de moi. Du coup, je ne pouvais pas voir cette espèce de zombie comme je les appelle, ramper vers moi, la gueule grande ouverte, prêt à attraper ma cheville et s’en faire son quatre-heures ! C’est là que le vieux est intervenu. Hop, un coup dans la tête de l’infecté, Hop, il me souleva et me plaqua contre le mur prêt à me demander si j’allais bien. C’est à ce moment là que je me reconnectais avec la réalité. La suite des salutations vous la connaissez ! Mais bon, j’en savais rien moi, de ce qui venait de se passer et quand bien même, il n’avait pas à me toucher ! Un doigt glisse sur mon nez, je m’assure que mes lunettes y sont toujours perchées et puis je me remets à aboyer quelques insultes avant de m’en aller, courant plus loin dans l’allée, laissant le vieil homme avec le zombie qui reprenait connaissance. C’est bon quoi, j’avais d’autres chats à fouetter !! En voyant cette scène, vous vous dites certainement que Macha est une personne froide et dédaigneuse, qui ne se préoccupe que d’elle-même ; qu’elle est agressive et non reconnaissante. Ma foi, ce n’est pas faux, mais pas entièrement vrai non plus. Il faut dire qu’elle s’est créée une carapace depuis plusieurs années, la rendant sur le qui-vive, prête à répondre avec agressivité quand elle se sent attaquée. Elle n’aime pas qu’on la touche, qu’on soit trop prêt… trop proche aussi, pas uniquement physiquement mais dans les sentiments. Avoir des amis ? C’est un luxe qu’elle ne peut pas se permettre. Se lier à quelqu’un, c’est devoir être sincère envers cette personne, devoir lui confier ses secrets et pour Macha c’est impossible. Alors elle repousse tout le monde, parce qu’elle ne veut pas qu’on sache qui elle est vraiment. Elle ne veut pas que l’on sache ce dont elle est capable. Et puis il y a aussi ce risque de se lier à une personne et de la voir dans une vision cauchemardesque. Vous vous imaginez vous, dire à quelqu’un quel terrible destin se dessine pour lui ? Elle a déjà fait l’erreur par le passé d’éviter qu’une personne ne meurt. Mais rien de ce qu’elle pouvait alors faire n’était suffisant et au final, c’était la mort qui avait gagnée. Et puis avec le temps, ses visions devenaient plus importante. Que pouvait-elle donc bien faire face à l’Apocalypse qui arrivait, qui pouvait bien la croire et quand bien même on la croirait, aucune arme ne semblait efficace contre ça ; car c’était écrit, cela devait se passer ainsi, avec les Winchester. Après ça, il y eu aussi cette vision tout droit sortit d’un épisode de Walking Dead : un virus infectant la population qui se décimerait et dont les infectés deviendrait des ‘zombies’ !! Non vraiment, tout ce qu’elle voulait, c’était éviter les problèmes, tenter de suivre le mouvement, le bon et rester discrète. Avec tout ça, on pourrait la croire insensible, mais ce n’est pas le cas. Au contraire, peut-être l’est-elle trop justement. Bien sûr qu’elle est touchée par ce qui se passe autour d’elle. Mais comme disait son père « A quoi passer ses journées à pleurer si on ne peut rien y faire, on passe à autre chose ». Alors Macha passait à autre chose !! Si elle est lâche ? Par moment on pourrait le penser. Mais depuis quelques années, Macha a bien mûrit et s’est endurcie. La vie à fait qu’elle avait besoin de devenir plus forte pour rester en vie. De combattre et pas uniquement pour sa propre personne, mais aussi pour ce groupe avec lequel elle faisait un ptit bout de chemin. Altruiste ? Peut-être, mais il faut dire qu’elle a aussi besoin d’eux en vie pour qu’ensemble ils puissent s’entraider, survivre et combattre le mal qui frappent à leur porte ! D’ailleurs avec ce groupe, elle commence à s’attacher à ces petites habitudes, ces visages qui devenaient à présent familiers. Mais elle reste sur ses gardes pour ne pas trop les aimer, du moins, elle essaye !!
Apocalypse now

Qui aurait pu imaginer que je me retrouverais assise sur ce rocher, mangeant un bol de lentilles préparés façon camping avec les moyens du bord, entourée d’une dizaine de personne qui, tout sourire, se racontait la manière dont ils avaient débusqués un groupe démoniaque, le tout sous le regard avisé d’une gargouille qui nous servait de leader ?? Et bien ma foi, moi je le savais, à quelques détails près. Je ne suis pas une voyante qui prédit l’avenir quand bon lui semble, mais parfois, sans vraiment comprendre comment, ni même ne pouvant les contrôler, des visions venaient à moi et puis je devais m’y faire. Ma vie a changée oui, et pas qu’un peu. Je tente au mieux de garder mon secret, quant à l’avenir, je ne sais pas encore ce qu’il adviendra de moi. Je ne me considère pas humaine, et je ne sais pas si je méritais de vivre aussi longtemps. Mais ce don je le possède et je compte bien m’en servir pour rester sur cette Terre encore un peu !


Once upon a time


When i was a little girl...
« Papa jte jure que c’est vrai, s’il te plait papaaa » répétais-je alors enfant, sanglotant à la poursuite de mon père qui n’en pouvait plus de mes histoires farfelues. « Papa j’ai pas menti, il faut me croire ! ». Me croire ? Comment le pouvait-il, lui, le scientifique qui ne croyait que ce qu’il voyait et surtout, ce qui était rationnel. « Je ne supporte plus tes mensonges Macha, il faut que tu arrêtes de vivre dans un conte de fées et que tu reviennes à la réalité !! Tu ne voudrais pas devenir aussi folle que ta mère hein !? » Me criait-il alors en m’agrippant les épaules et en me secouant comme si par ce geste, l’information rentrerait plus vite dans ma tête. Si elle était folle ma mère ? Peut-être, ou peut-être pas finalement avec tout ce que j’ai vécu aujourd’hui. Elle était juste spéciale, pieuse, dans son monde. Elle passait ses journées à prier et quand elle ne le faisait pas, elle se balançait sur sa chaise, le regard avide, marmonnant parfois quelques paroles incompréhensibles. C’est donc mon père qui s’occupait de moi, ou du moins essayait. Petite, mes visions me venaient souvent la nuit, du coup j’avais moins peur et pensait juste qu’il s’agissait d’un rêve. Au début. Et puis, à force, j’avais l’impression que c’était juste normal. Je voyais des réalités que les autres ne semblaient pas voir. Et ce matin-là, quand je courrais au pied de mon père pour le convaincre de me croire, c’était justement à cause de l’unes d’elles. Ou plutôt à cause du voisin, Monsieur O’Malley. C’était un loup-garou et quelques nuits, il sortait dans les bois et s’attaquaient aux animaux pour se nourrir pensais-je à l’époque. C’était normal, il était gentil, me saluait tout les matins quand il arrosait les plantes de son jardin. Sauf que, cette fois-ci, il allait mordre Billy, le fils de la boulangère. Alors lorsque je me rendis acheter le pain accompagné de mon père, c’était tout naturellement que je m’adressais à la boulangère.
_ « Madame BelleFleur, vous pourrez dire à Billy de ne pas s’inquiétez, il n’aura pas trop mal ! »
_ « Pas trop mal ? Qu’entends-tu par-là ma petite Macha ? Vous allez encore jouer sur les collines de Verwood, je vous ai pourtant dit que… »
_ « Non non, c’est quand il se fera mordre par M’sieur O’Malley c’est tout ! »
_ « Quoi ? Non, ne l’écoutez pas Madame BelleFleur, elle ne sait pas ce qu’elle dit »
_ « Mais si c’est vrai, dans les bois le soir de pleine lune, mais il l’a pas fait exprès, enfin c’est pas encore arrivé mais c’est Billy qui rentrait de chez Patrick, il a voulu couper par les bois et puis… »
_ « Tais-toi maintenant ! »
_ « Quoi ? Qu’es-ce que O’Malley veut faire à mon fils ?!! Je vais appeler de ce pas la police petite si ce que tu dis est vrai ! »
_ « Mais non, c’est rien, ça a juste le transformer lui aussi et puis… »
_ « ça Suffit Macha ! Madame BelleFleur, merci encore pour le croissant supplémentaire et surtout ne l’écoutez pas, ma fille à une très forte imagination et depuis quelque temps, ça déborde sur la réalité ! Il ne faudrait surtout pas entacher la réputation d’un innocent homme. Allez, une bonne journée Madame ! »

Et mon père s’empressa alors de me faire sortir de la boulangerie, me priant de taire mes mensonges. Sa marche s’accéléra tellement il était énervé et sans doute se sentait-il aussi humilié. C’est pourquoi je courrais sur ces pas, le suppliant de bien vouloir me croire. Mais alors que l’on arrivait devant notre clôture, Monsieur O’Mailey qui ne se doutait de rien, sortit récupérer le journal posé sur ses marches. Mon père vit là un moyen de pression pour me faire ravaler mes mystifications. S’agenouillant face à moi, il me chuchota alors, l’air sérieux.
_ « Mais tiens donc Macha, regardes qui est là ? Monsieur le Loup-garou en personne ! Voudrais-tu qu’on aille le saluer et lui demander de bien vouloir épargner le ptit Billy ce soir quand il fera sa promenade ? »
Secouant la tête, je ne dis pas un mot. Ce qui me démangeait c’était de le rectifier, ce n’était pas ce soir, la pleine lune et puis cela ne servait à rien de le prévenir parce que Billy se sentirait mieux, il aurait plus de force pour se défendre à l’école face au gros Peter. Mais depuis ce temps-là, j’ai compris qu’il ne valait mieux pas parler de ces choses avec mon père au risque de l’énerver très fort et de le faire fuir.

Toutefois, l’inévitable arriva. Alors qu’autrefois mes visions me venaient la nuit, cette fois-ci j’en eu une en pleine journée à l’école. Dans la cour de récréation c’était la panique totale, les instituteurs ont mis de longues minutes avant de rétablir le calme. Depuis, on m’évitait et me traitait de monstre. En étais-je un ? Personne autour de moi ne voyait ses choses. Quand j’en parlais on faisait plutôt références à des livres ou pensait que j’avais juste une imagination débordante. J’étais différente et je le savais. Et depuis que j’ai su que mes yeux s’illuminaient d’une blancheur aveuglante, j’ai compris que les gens ne me regarderaient plus de la même façon. Alors je commençais à coiffer mes cheveux de sorte à ce qu’ils me tombent devant le visage pour recouvrir mes yeux. Mais les rumeurs et autres ragots ne cessaient d’augmenter, si bien qu’une fois agressé par des familles en colère mon père décida qu’il était temps pour nous de déménager. Mais le temps passait et hélas tout recommençait de nouveau. Ma vision parmi les gens, les hurlements, le déménagement. Dublin, Galway, Glasgow, Newcastle, Belfast… Cela dura des années jusqu’à mes dix-sept ans où ma mère fut internée dans un hôpital à Londres. De là, mon père qui me traînait comme un boulet, pour qui je représentais un démon incarné de ses erreurs passées, nous acheta un billet pour les Etats-Unis. Mais je savais alors que ce serait notre dernier voyage ensemble. Il avait en effet prévu de m’abandonner sur le bateau et de ne point quitter l’Angleterre. Tant pis me disais-je. J’avais passé assez de temps à tenter de m’expliquer auprès de lui pour tenter de le retenir une dernière fois…


When Apocalypse came two years ago...

Les années passèrent et si j’avais agrandis mon carnet de voyage, il n’en était rien de mes proches. Parce qu’au final, je restais souvent seule, les choses trop intimes débordant bien vite dans la peur de ce que je représentais ou la folie d’imaginer que je pensais sincèrement ce que je pouvais leur dire. Qu’importe, je prenais ce que j’avais envie d’eux. Les hommes pour leur contact charnel, les femmes pour leur sensibilité humaine. Et puis je repartais. Mes cheveux sur le visage furent remplacés par des lunettes de soleil qui me facilitaient bien les choses. Je pouvais ainsi continuer à me fondre dans la masse sans que l’on me remarque de trop… Et c’est en fin 2011 que me vint mon plus gros mal de crâne. J’avais l’impression que mes veines allaient éclatées. La vision était si forte, si claire et limpide. J’avais l’impression que mes yeux servaient de rétroprojecteurs pour ce film de la fin du monde. Deux frères, deux véhicules, un troisième frère, des anges, Lucifer… A la fin de la vision, je m’étais laissée tombée sur le sol et je réfléchissais. Devais-je intervenir ? Mais pour faire quoi au juste ? Si ce fameux Dean Winchester ne voulait pas être le véhicule de l'archange Michel alors que l’enfer s’ouvrait sous ses pieds, ce ne serait certainement pas moi qui allais le faire changer d’avis ! Alors je prie mon sac à dos, me dirigeais vers une ville s’éloignant de Détroit mais surtout de Stull Cemetary, Lawrence !! Je faisais alors profil bas, me rapprochant des gens lambdas et quand les catastrophes commençaient à se déchaîner, je fuyais comme tout le monde, me battant pour sauver ma vie… Attendant la prochaine vision. Depuis quelque temps, j’ai rejoins un groupe de survivants, au Camp St Clair. J’ai décidé d’y rester parce que je m’y sentais bien. On se protégeait les uns les autres, et on évitait les complications. C’est ce qu’il me fallait. Et puis, avoir pour leader une Gargouille n’était pas si mal ! Alors pour le groupe, je faisais en sorte de me servir de mes visions pour nous aider, sans pour autant les dévoiler. Et puis je rendais service à la communauté en faisant ce qui me gênait le moins : pas de bavardage, pas de copinage, pas besoin d’avoir de talents particuliers : la milice ! Faire quelques patrouilles me plaisaient et même si j’avoue préférer dire que je me débrouille bien toute seule, je dois reconnaître qu’en réalité, mon duo avec Tyson, mon binôme, me sauvait la mise plus d’une fois… .



Derrière l'écran

Je m'appelle Sarah et j'ai 25 ans . J'ai connu le forum grâce à ma folie de parcourir les liens de partenaires en partenaires, jusqu’à être absorbée par l’ambiance apocalyptique du forum et je dois dire que je le trouve excellent !! . Ce qui m'a poussé à m'inscrire, c'est l’univers de Supernatural avant tout, mais surtout cette vision d’une suite intéressante pour les frères Winchester . Ce qu’il faudrait améliorer ? rien du tout, pour l’instant, ce que j’ai vu me plait ! . Je serai présente 6j/7 et j'ai pris Mila Kunis comme avatar. Voilà, pour finir j'aimerais ajouter que j’apprécie déjà le forum et que l’ambiance me hante réellement. J’ai hâte de lire vos RPs et surtout de jouer avec vous ^.^’ .



Si c'est un scénario ou un PV →
Code:
[color=indianred]✖[/color] [b] MILA KUNIS [/b] est [url=http://time-of-dying.forumgratuit.org/t891-camp-st-clair-postes-vacants] Macha Rosewood [/url]


Dernière édition par Macha Rosewood le Ven 2 Nov - 20:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sorciers
avatar






⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 108
⌿ IN MY HEART : Luv' Sucks

MessageSujet: Re: Macha can see, Macha can see you !   Jeu 1 Nov - 22:27

Bienvenue sur le forum
&&' Bon courage (:

xo

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Skylaàr-Hanna A. Dalton
I can be selfish, be so impatient.. Sometimes I feel like Marilyn Monroe.. I'm insecure, yeah, I make mistakes.. Sometimes I feel like i'm at the end of the road..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: Macha can see, Macha can see you !   Jeu 1 Nov - 22:40

Bienvenue J'aime beaucoup l'effet de couleur que tu as fait sur la fiche, faudra que je pense à le reproduire dans le code si ça te dérange pas, c'est carrément plus lisible Bref, tu ne t'es pas trompé dans ta fiche, vis-à-vis de ce que tu as écris dans "caractère" ? Ça correspond pas trop à la description d'un caractère c'pour ça ^^ *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Macha can see, Macha can see you !   Jeu 1 Nov - 22:52

Merci <3

Oh oui tu peux reprendre les codes avec plaisir ;-) Je trouvais en effet que ça rendait plus lisible, parce que le soir, je suis pratiquement aveugle quoi !! Et pour le caractère, ne t'inquiètes pas, c'est le début ^_^' Finalement, je continues d'écrire le reste sur word pour ensuite tout re-poster à la fin xD
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: Macha can see, Macha can see you !   Ven 2 Nov - 8:11

D'accord pas de soucis fuis Et merci 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénix
avatar





« En te levant le matin, rappelle-toi combien est précieux le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. »
⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 121
⌿ IN MY HEART :

MessageSujet: Re: Macha can see, Macha can see you !   Ven 2 Nov - 11:40

Bienvenue Very Happy

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Itaque tum Scaevola cum in eam ipsam mentionem incidisset, exposuit nobis sermonem Laeli de amicitia habitum ab illo secum et [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]cum altero genero, C. Fannio Marci filio, paucis diebus post mortem Africani. Eius disputationis sententias memoriae mandavi, quas hoc libro exposui arbitratu meo; quasi enim ipsos induxi loquentes, ne 'inquam' Quam ob rem vita quidem talis fuit vel fortuna vel gloria. eam ipsam mentionem incidisset, exposuit nobis sermonem Laeli de amicitia habitum ab illo secum eam ipsam mentionem incidisset, nobis sermonem.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Macha can see, Macha can see you !   Ven 2 Nov - 20:41

Merci merci !!! :coeur:

Aloooooors.. je crois avoir terminé ma fiche huhuuu
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: Macha can see, Macha can see you !   Mar 6 Nov - 17:12

Bien bien, désolé de te faire attendre mais j'ai été absente donc compliqué crap Bref, je MPotte l'autre joueuse qui tente Macha et je lui donne un délais de deux jours pour finir, si elle ne finit pas tu obtiens le rôle d'office. Tu pourras patienter un peu ? niou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Macha can see, Macha can see you !   Mar 6 Nov - 17:47

Huhuu ma foi je n'ai pas le choix XD mais bien sûr que je vais patienter voyons !!

Merci encore et je croise les doigts pour que ça marche hiii
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: Macha can see, Macha can see you !   Jeu 8 Nov - 16:31

Sans nouvelles de l'autre joueuse qui tentait Macha, je peux te valider ♥


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Bienvenue sur TOD !
« Si vous parlez à dieu, vous êtes croyant. S’il vous répond c’est que vous êtes schyzo. »


Te voilà maintenant validé(e) ! Tu vas pouvoir faire deux ou trois trucs afin de pouvoir jouer dans les meilleures conditions, en voici donc la liste :

► Prends connaissance de l'intrigue en cours : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Fais toi des amis : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Demande un logement [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Tu peux demander une mission sur-mesure : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Si tu le peux et si tu le veux, tu peux soutenir TOD : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Et surtout n'oublie pas de venir délirer avec nous sur la ChatBox ! ♥


Vu ta personnalité et tes compétences, au camp tu seras : milicienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Contenu sponsorisé »




MessageSujet: Re: Macha can see, Macha can see you !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Macha can see, Macha can see you !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Abbey Macha Creed. : FINIS: {Ok}
» Macha Viktorvna Alieva [terminée]
» [Macha/Alekseï] ~ De l'enfant des rues au soldat de sa majesté
» Virée entre amis (retour dans le passé) ft. Zoe
» I would rather avoid the question... [PV Macha]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Of Dying :: ils nous ont quitté-