Partagez | 
 

 HIT THE ROAD, JACK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


« Invité »




MessageSujet: HIT THE ROAD, JACK   Ven 12 Oct - 15:50


rhiannon luaine o'dwyer

« knockin' on heaven's door doesn't mean you'll get an answer »

Ft. Felicity Jones





OBSERVATRICE AGRESSIVE INTELLIGENTE MEFIANTE COMPREND VITE AGACANTE ANALYSTE



Informations générales

Ω PRÉNOM(S) : Rhiannon, Luaine. Rhiannon suffira. , Ω NOM(S) : O'Dwyer. , Ω AGE : Vingt-six ans et toutes ses dents. , Ω LIEU DE NAISSANCE : Reaniesglen, Irlande. , Ω COTE COEUR : Pardon ? , Ω ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle, semble-t-il. , Ω PARTICULARITÉS : Sa rage ? Ouais, peut-être ouais. Ah et le fait qu'elle se traîne un chat noir aux yeux verts auquel elle parle, même s'il ne peut pas lui répondre. , Ω SIGNES PARTICULIERS : Une chevelure toujours bordélique, un anneau doré à l'annulaire gauche et, étrangement, une tétine de bébé qui lui sert de porte bonheur. , Ω TICS & MANIES : Aucune en particulier, si ce n'est qu'elle a la fâcheuse tendance à toujours vouloir se démerder seule. , Ω NATURE : Sorcière. On ne sait pas très bien si elle est bénévolente ou pernicieuse d'ailleurs. , Ω CAMP REJOINT : Aucun. Non mais. , Ω PARTI PRIS : Son propre parti et celui de sa vengeance.


Caractère

Agressive, autoritaire et toute tournée vers sa vengeance. On pourrait la résumer comme ça, grosso modo, même si son caractère est un peu plus complexe que ça. Observatrice, intelligente, avec un excellent esprit d'analyse façonné par les années de sorcelleries qu'elle a pu pratiquer, elle sait repérer assez rapidement les failles d'un plan et les dangers immédiats qui font partie de son environnement proche. Méfiante, elle n'accorde que difficilement sa confiance mais elle reste plutôt calme la majeure partie du temps. En fait, à partir du moment qu'elle n'est pas face à un démon, tout va à peu près bien dans le meilleur des mondes. Elle n'est pas si méchante, en fait. Juste sur les nerfs.
Apocalypse now

L'arrivée de l'Apocalypse n'a pas vraiment changé le rythme de vie de Rhiannon puisqu'elle était sur les routes depuis quelques semaines déjà. Elle s'était lancée en quête du démon qui a eu la mauvaise idée d'attiser son courroux et l'arrivée de Lucifer sur la planète ne change pas grand-chose à ses plans. Si ce n'est qu'il vaut mieux pour sa vie qu'elle reste planquée quand elle s'approche un peu trop près d'eux, jusqu'à retrouver le responsable du massacre. Et une fois ceci fait, elle se contentera de se laisser porter par le courant de la survie jusqu'à ce que mort s'ensuive.


Once upon a time

« Je veux pas aller aux USA. » « Et pourquoi ça ? » « Parce que va se passer des trucs pas bien. » La jeune femme blonde aux yeux vert feuillage ne répondit pas. Elle se contenta de caresser les cheveux de sa fille, l'embrassa sur le front et sortit en éteignant la lumière. Sa petite Rhiannon Dennehy était une sorcière, nature qu'elle tenait de ses deux parents - même si son père était beaucoup plus doué qu'elle, sa mère. Âgée de neuf ans, elle s'entraînait comme elle pouvait, mais elle contrôlait encore mal la facette de son pouvoir qui couvrait les visions prémonitoires. Elle ne pouvait que la rassurer comme elle pouvait. Et, malgré tout l'amour qu'elle portait à sa fille, Asha Dennehy était profondément fatiguée.

13 YEARS LATER. HAVRE, MONTANA.
« Caleb Jaime O'Dwyer, voulez-vous prendre pour épouse Rhiannon Luaine Dennehy ici présente ? » Eglise, prêtre, proches sur leur trente-et-un, costume blanc, robe blanche. Rhiannon a beau essayer, elle avait du mal à se concentrer sur la cérémonie. C'était pourtant son mariage, son mariage à elle, alors qu'elle avait tout juste vingt ans et qu'elle était amoureuse comme jamais depuis presque cinq ans. Entre eux, ça datait du lycée, un genre de coup de foudre amical qui avait tout doucement viré au coup de foudre amoureux. En plus de ça, le hasard avait fait que Caleb était un skinwalker capable de se métamorphoser en labrador. Elle n'avait donc pas à se cacher pour pratiquer la sorcellerie et, plus d'une fois, ils avaient passé la nuit à se parler au travers des miroirs quand ils étaient ados... Mais malgré tout, elle ne pouvait s'empêcher de se sentir inquiète. Elle avait toujours ce souvenir d'une impression de danger, cette impression qui l'avait secouée quand elle n'avait que sept ans, et elle n'arrivait pas à se détendre. « ...yer ici présent ? » Retour à la réalité. Rhiannon frissonna, un sourire étira ses lèvres. « Oui, je le veux. » Les alliances furent échangées, Caleb l'entraîna dans un baiser passionné et elle oublia tout le temps d'une journée.

2 YEARS LATER. CHESTER, MONTANA.
« Mes parents nous ont encore invités à manger chez eux... » Un petit soupir échappa à la jeune femme. Elle chercha une meilleure position, étendit ses jambes sur la table basse et plongea la main dans le sachet de bonbons qui reposait sur son ventre. Elle avait de plus en plus de mal à bouger correctement. « Encore ? On les a vus il y a deux semaines ! » La jeune femme se contenta d'un léger sourire. Elle se déplaça pour appuyer sa tête contre l'épaule de son cher et tendre, sans pour autant cesser de mastiquer ses Dragibus multicolores. Caleb lui embrassa la tempe et posa une main sur le ventre rond de sa femme, caressant la courbe douce qui tendait le tissu de son t-shirt. Rhiannon fit la moue et tenta de s'échapper. « Je deviens énorme. Vivement que la crevette sorte de là. » Caleb sourit, caressa son cou, descendit le long de son bras. « Arrête tes conneries. Tu es magnifique, et tu sais parfaitement que je te le répéterai encore et encore et encore. » Il y a un petit silence. Caleb se redressa en se raclant la gorge. « Des nouvelles de ces démons qui veulent absolument que tu les rejoignes ? » La petite brune fit non de la tête en se mordillant l'ongle du pouce. Depuis quelques temps maintenant, des démons lui couraient aux fesses. Seulement, elle n'avait aucune envie de rejoindre qui que ce soit. Ni bénévolente, ni pernicieuse, elle se contentait de préserver le bonheur fragile qu'elle avait réussi à construire avec Caleb. « Rien du tout depuis le début de ma grossesse. Peut-être qu'ils ont décidé de me foutre la paix. »

17 MONTHS LATER. CHESTER, MONTANA.
« Isy, chérie, arrête un peu de gigoter, veux-tu ? » La petite fille d'un peu plus d'un an babilla joyeusement et pointa sa mère du doigt en prononçant un vigoureux mama !, les sourcils froncés et le regard très sérieux. La maman en question se contenta d'un sourire et acheva rapidement de la vêtir d'une petite salopette en jean sombre sur un t-shirt jaune soleil. Elle tourna les yeux juste à temps pour voir débouler un labrador retriever aux pattes couvertes de boue dans le salon. « Putain, Caleb, t'abuses ! Dégage de là... dégage de là, tu dégueulasses le parquet, espèce d'idiot ! » Un rire lui répondit. Rhiannon cala leur fille au creux de ses bras et se tourna pour voler un baiser à son époux. « Va te poser avec un bon bouquin, d'accord ? Je m'occupe de la petite et du nettoyage des sols. » Elle se laissa faire. Elle s'endormit même quelques minutes dans son fauteuil, du moins jusqu'à ce que le silence, le trop grand silence n'attise sa curiosité. Et son inquiétude. Elle se redressa brutalement, sortit de son fauteuil d'un bond. « Caleb ? Caleb ! » Elle s'arrêta net en entrant dans le couloir. Ce n'était pas tant la présence de quatre intrus qui l'inquiétait, mais plutôt le fait que son époux était plaqué au mur sans pouvoir bouger, apparemment, et que l'un des intrus, un grand brun aux yeux clairs, tenait sa fille entre ses bras. Un homme qu'elle commençait à connaître. « Bonjour, Rhiannon. » « Adner. » Les yeux de l'homme virèrent au noir complet pendant quelques secondes et un sourire carnassier étira ses lèvres. « Vois-tu, nous commençons à être agacés par tes refus perpétuels. J'ai donc décidé de... comment dire ? Te donner une petite leçon. » La sorcière n'eut pas le temps d'invoquer une des créatures cauchemardesques auxquelles elle avait réussi à imposer sa volonté. Le sang gicla, éclaboussa son visage et ses vêtements. Tétanisée, elle fixa stupidement le corps démembré de Caleb s'effondrer au sol dans une impressionnante mare de sang. « Que... Que... » Les pleurs de sa fille la tirèrent de sa torpeur. Du coin de l'oeil, elle aperçut une colonne de fumée noire s'approcher du petit corps fragile de son enfant. « Ne touche pas à Isaya, salopard ! » Elle voulut s'élancer, se retrouva plaquée contre le mur le plus proche sans pouvoir intervenir. Elle ne put que voir les yeux noisette de sa fille virer au noir, son corps être secoué de convulsions, un filet de sang couler le long de son menton et sa tête faire un tour complet sur ses épaules. Elle était morte.

2014. DETROIT, MICHIGAN.
« Fous-moi la paix, Orchard. » L'homme qui s'acharnait à la suivre depuis quelques jours se contenta de lui renvoyer un grand sourire presque ravi. Il fallait dire que depuis leur rencontre, elle ne lui avait pas décroché un mot. Elle ne comprenait pas pourquoi il lui collait aux basques comme ça. Un soupir agacé lui échappa et elle recolla ses jumelles sur son nez. « Mon prénom, c'est Nathan. » « Je m'en fous. » Silence. Le regard de Nathan s'attarda sur l'anneau doré qui cerclait l'annulaire gauche de la jeune femme. « Mariée ? » « Veuve. Mon mari et ma fille ont été tués par un démon. » « D'où ta fascination bizarre pour l'endroit où ils se planquent. Tu veux te venger, j'suppose. » La jeune femme ne répondit pas. Elle se contenta d'abandonner sa surveillance et caressa machinalement la tétine usée, mordillée, un peu sale aussi, d'un vert constellé de petites étoiles rose vif. « Tu ne me fais pas chier, tu ne traînes pas, et j'te garde avec moi. Tu peux m'être utile. » L'homme - la gargouille, plutôt, se contenta d'un sourire amusé, vaguement mystérieux.


Derrière l'écran

Je m'appelle C. et j'ai 18 balais. J'ai connu le forum grâce aux topsites et je dois dire que je le trouve sympatoche, j'aime beaucoup la référence à l'Epouvanteur concernant les sorcières d'ailleurs. Ce qui m'a poussé à m'inscrire, c'est le design, surtout et il faudrait améliorer rien, ou en tout cas rien ne me vient à l'esprit. Je serai présent régulièrement et j'ai pris Jones comme avatar. Voilà, pour finir j'aimerais ajouter que WAZZAAAAAH..


Si c'est un inventé →
Code:
[color=indianred]✖[/color] [b]FELICITY JONES[/b] est [size=10]Rhiannon O'Dwyer[/size]


Dernière édition par Rhiannon O'Dwyer le Dim 14 Oct - 15:24, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar





⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 246
⌿ IN MY HEART : difficile à dire.

MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Ven 12 Oct - 15:52

Bienvenue sur le forum Very Happy Felicity est magnifique ♥️ j'espère que tu t'y plairas, bon courage pour ta fiche Wink

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

❝Are you giving me the Last Night on Earth speech? ❞[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Get out your guns, battles begun, are you a saint, or a sinner ? If loves a fight, than I shall die, with my heart on a trigger. They say before you start a war, you better know what you're fighting for. Well baby, you are all that I adore, if love is what you need, a soldier I will be. - the cab (code : pepperland)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Ven 12 Oct - 15:52

Je sens que je vais aimer cette sorcière, tu as l'air d'avoir bien parcouru le bestiaire à ce sujet Bienvenue à toi ô ma sorcière bien aimée *SBAF* Si tu as la moindre question le staff est là pour y répondre, tu as le droit de le harceler - si tu lui apporte du café aussi -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Ven 12 Oct - 15:54

La jolie Alona :gne: C'est triste qu'on ne la voie pas plus souvent sur les forums. Merci beaucoup en tout cas I love you

DEAN - Ouaip, j'ai pas mal hésité à jouer un sphinx d'ailleurs, mais finalement la sorcière, c'est pas mal non plus Merci à toi aussi, et non, je ne t'apporterai pas de café.
Revenir en haut Aller en bas
Sorciers
avatar






⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 108
⌿ IN MY HEART : Luv' Sucks

MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Ven 12 Oct - 16:00

Bienvenue sur le forum
&&' Bon courage pour ta fiche (:

xoxo

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Skylaàr-Hanna A. Dalton
I can be selfish, be so impatient.. Sometimes I feel like Marilyn Monroe.. I'm insecure, yeah, I make mistakes.. Sometimes I feel like i'm at the end of the road..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Ven 12 Oct - 16:00

Mon café 05 Comment parler de sorcière sans faire allusion à l'Epouvanteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Ven 12 Oct - 16:05

Merci bien mademoiselle Dalton **
Ah mais l'Epouvanteur c'est cultissime ce truc. Le vieux Greg me fait délirer. M'fait penser à House dans un certain sens Ö
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Ven 12 Oct - 16:08

Trop Bon j'arrête de flooder sinon j'vais passer pour l'admin pas responsable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démons
avatar


« Alouqua »





⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 104
⌿ IN MY HEART : Lucifer !

MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Sam 13 Oct - 15:09

Welcome dudinette **
Have fun I love you

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]❝It's always darkest before the dawn❞
« Regrets collect like old friends. Here to relieve your darkest moments. I can see no way. I can see no way. It's hard to dance with a devil in your back so shake it out. »

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Sam 13 Oct - 18:35

Bienvenue ici !
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Dim 14 Oct - 15:25

merci tout le monde :gne:
je pense pouvoir dire que j'ai fini ma fiche **
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Lun 15 Oct - 5:53

Je m'occupe de toi ce soir, là je vais pas avoir le temps mais promis, je fais ça ce soir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Lun 15 Oct - 7:25

Finalement j'ai pu me connecter depuis la fac (aa) Ouais ouais, les institutions administratives c'est pas super intéressant :pam: Bref, j'ai beaucoup aimer ton histoire et je m'empresse donc de te valider


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Bienvenue sur TOD !
« Si vous parlez à dieu, vous êtes croyant. S’il vous répond c’est que vous êtes schyzo. »


Te voilà maintenant validé(e) ! Tu vas pouvoir faire deux ou trois trucs afin de pouvoir jouer dans les meilleures conditions, en voici donc la liste :

► Prends connaissance de l'intrigue en cours : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Fais toi des amis : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Demande un logement [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Tu peux demander une mission sur-mesure : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Si tu le peux et si tu le veux, tu peux soutenir TOD : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Et surtout n'oublie pas de venir délirer avec nous sur la ChatBox ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humains à don
avatar






On a probablement tort de penser qu'il peut y avoir une limite à l'horreur que peut éprouver l'esprit humain. Au contraire, il semble qu'à mesure que l'on s'enfonce plus profondément dans les ténèbres de l'épouvante, une espèce d'effet exponentiel entre en jeu.

⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 491
⌿ IN MY HEART : du sang, comme tout le monde, et puis... mais nan.

MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   Jeu 18 Oct - 18:58

Parce que je suis un admin boulet, je me permets de te souhaiter la bienvenue avec tout le retard du monde
Je suis fana de ton pseudo, d'ailleurs I love you

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Coldfire.
When the joys of living just leave you cold, frozen from the failing mess you've made your own and if you want an ending to your screenplay life well here's the consolation that will change your heart and mind. IAMX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Contenu sponsorisé »




MessageSujet: Re: HIT THE ROAD, JACK   

Revenir en haut Aller en bas
 

HIT THE ROAD, JACK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Hit the road Jack (04/05 à 15h35)
» Technique du Jeune Jack
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» rescue Jack Russel
» Jack Skellington
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Of Dying :: ils nous ont quitté-