Partagez | 
 

 Marjorie - Fragile Scarlet Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


« Invité »




MessageSujet: Marjorie - Fragile Scarlet Rose   Dim 26 Aoû - 10:15


Marjorie Scarlet-Rose Devereaux

« Sing for Absolution »

Ft. Candice Accola





Douce Timide Patiente Entêtée Intelligente Naïve Débrouillarde



Informations générales

Ω PRÉNOM(S) : Marjorie Scarlet-Rose , Ω NOM(S) : Devereaux , Ω AGE : 24 ans , Ω LIEU DE NAISSANCE : Nouvelle Orléans, Louisiane , Ω COTE COEUR : Veuve , Ω ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle , Ω PARTICULARITÉS : Psychométrie , Ω SIGNES PARTICULIERS : Un tatouage sur le flanc , Ω TICS & MANIES : ~ Elle adore la chanson « Wake me up before you go-go » de Georges Michael, parce que sa mère et elle dansaient dessus pendant des heures lorsqu’elle était enfant, et même plus tard ~ Etant gauchère, elle se sert des objets de droitiers (casserole à bec par exemple) à l’envers ~ C’est une grande fan des bougies parfumées et autres désodorisants, elle ne supporte pas que ça sente autre chose que les fleurs ou les fruits chez elle ~ Elle adore la cuisine créole , Ω NATURE : Humains Particuliers , Ω CAMP REJOINT : Camp St Clair , Ω PARTI PRIS : Aucun, elle a perdu tout espoir, mais s'il fallait vraiment choisir, alors ce serait le Bien


Caractère

Depuis sa plus tendre enfance, Marjorie a toujours été une personne douce, patiente et à l’écoute, si bien qu’il semble aisé et naturel de se confier à elle. Elle n’a que très rarement eu un mot plus haut que l’autre. S’énerver semble lui être impossible. Néanmoins, elle est d’une timidité presque maladive et est très réservée, voire même solitaire. Intelligente et observatrice, elle comprend très rapidement quand quelque chose est bizarre. Mais quelque peu naïve, elle a du mal à voir le mauvais chez les autres. Elle est plutôt d’un naturel optimiste, mais aussi très têtue, il en faut vraiment beaucoup pour la faire changer d’avis.
Mais tout cela, c’était avant. Avant la mort de ceux qui comptaient pour elle, avant ce qu’elle considère comme Armageddon. Auparavant très pieuse et très croyante, elle est aujourd’hui persuadée qu’il n’y a plus d’espoir pour l’humanité. Que Dieu est mort ou dans un endroit si lointain qu’il ne pourra plus aider qui que ce soit. De timide, elle est passée à réservée, voire même renfermée sur elle-même. Elle passe pour folle, à ne laisser rien ni personne la toucher, et ça lui est bien égal.
Apocalypse now

Elle traversait déjà la pire période de sa vie à l’époque. Le chaos ne lui sembla pas un événement plus atroce. Quelque part, elle était même soulagée qu’ils ne soient plus là pour voir tout cela. Elle ne songeait plus à l’avenir. Elle estimait qu’il n’y en avait plus aucun pour elle. Et quand elle regardait autour d’elle, elle ne pensait pas non plus que l’humanité en avait encore un. Pas après tout ce qui s’était passé en l’espace de seulement deux ans. Elle vivait dans un camp de réfugiés, ou quelque chose qui ressemblait. Si c’était cela la vie désormais, elle n’avait plus rien à en attendre. Mais visiblement, personne ne semblait de réellement de son avis. Beaucoup de survivants y croyaient encore. Comme s’ils pouvaient encore être sauvés par une quelconque intervention. Elle se gardait bien de leur dire que plus personne ne les aiderait désormais.


Once upon a time

_____________________________

« Maman ? »

Une porte claquée avait réveillé la petite Marjorie. L’enfant se glissa hors de son lit. Il n’y avait pas de bruit dans la maison.

« Papa ! »

Son père répondait toujours quand elle l’appelait. Pourtant, il n’en fit rien. Elle sentit la peur l’envahir peu à peu. S’approchant de l’escalier, elle vit que tout était éteint en bas. Mais la porte de la chambre de ses parents étaient entr’ouverte et une faible lumière filtrait. Elle sourit, rassurée. Tandis qu’elle se dirigeait vers la pièce, la porte s’ouvrit en grand et elle sursauta devant la grande forme noire qu’elle n’avait jamais vue. Ladite forme tourna la tête vers elle et s’agenouilla à sa hauteur. C’était un homme grand et mince, avec d’immenses yeux brun.

« Je suis désolée, petite. Ça sera douloureux au début, mais plus le temps passera, plus tu apprendras à vivre avec, même si ça ne disparaitra jamais. Ne pense pas à te venger. Ça n’en vaut pas la peine. »

Sans plus de cérémonie, il se redressa, son long pardessus effleurant le visage de Marjorie, et descendit si vite que l’enfant crut qu’il glissait. Appelant à nouveau ses parents, elle pénétra dans la chambre et marcha dans de l’eau qui collait. Sa mère était allongée face contre terre, et son père gisait sur le lit. Elle réalisa que c’était du sang et non pas du l’eau…

Le hurlement ininterrompu réveilla Douglas et Rebecca. Leur petite fille avait fait un cauchemar. Elle en faisait souvent. Depuis qu’elle s’était perdue lors du carnaval. Il y avait du monde et Rebecca avait lâché la main de sa fille en étant bousculée. Marjorie n’avait jamais parlé de ce qu’elle avait durant les quatre heures où elle était seule. Elle refusait catégoriquement. Cela n’aurait guère inquiété ses parents, s’il n’y avait eu les cauchemars récurrents qui terrorisaient littéralement la fillette.

_____________________________

Appuyée contre le cadre de la porte, Marjorie regarda sa mère. Elle ne voulait pas la réveiller. Elle souffrait bien assez. L’adolescente essuya une grosse larme qui roula sur sa joue rosée. Sa mère se mourrait. Elle s’était battue des mois, des années durant même. Pour elle, Marjorie. Pour qu’elle puisse avoir sa maman plus longtemps. Mais la maladie avait été la plus forte. La jeune fille s’occupait d’elle autant qu’elle le pouvait. Rebecca avait souhaité passer ses derniers jours chez elle, à la maison. Pas à l’hôpital, reliée à des machines bruyantes qui l’avaient toujours empêchée de dormir. Contrairement à sa fille, rassurée d’entendre les bips indiquant que sa mère vivait. C’était au contraire le silence qui empêchait Marjorie de dormir. Elle passait des nuits blanches à écouter la respiration de sa mère mourante. Son téléphone bippa et sa mère bougea légèrement. Marjorie recula pour lire son message dans le couloir. C’était Damian. Il devait lui proposer de sortir un peu ce soir là. Il le faisait tous les soirs. Pour essayer de lui changer un peu les idées. Mais elle disait non à chaque fois. Son petit ami était adorable, cependant elle se refusait à laisser sa mère. Sauf que ce soir là, ce n’était pas du tout ça. Il lui disait qu’il passerait la voir.

La soirée qu’ils passèrent fut agréable. Ils n’étaient que tous les trois. Douglas était à New York pour défendre l’un de ses clients dans un procès retentissant. Il se noyait dans le travail pour ne pas voir sa femme dépérir. Par moments, Marjorie en voulait à son père, même si elle comprenait parfaitement sa réaction. Sa mère ne s’en rendait pas toujours compte. La jeune fille remonta la couverture sur celle qui l’avait mise au monde. Ses traits décharnés, ses yeux entourés de cernes grisâtres lui arrachèrent un sanglot. Elle savait que sa mère n’en aurait plus pour très longtemps.

« Est-ce que tu veux que je reste cette nuit ? »

Elle sourit avec reconnaissance à Damian avant de secouer la tête. Lui expliquant que ce n’était pas la peine, qu’elle allait pouvoir gérer. Un pieux mensonge. Elle allait passer une énième nuit blanche à pleurer. Ce qu’il n’ignorait pas. Mais il était perdu et ne savait plus quoi faire pour la soulager. Il l’embrassa tendrement et quitta la maison, laissant Marjorie à ses sombres craintes.

_____________________________

La fanfare jazz marchait au rythme de la musique et des chants que produisaient les musiciens. Derrière, une élégante mais noire calèche transportait, tirée par deux chevaux blancs, un cercueil recouvert de fleurs. Marjorie se blottit contre Damian, tandis qu’ils marchaient aux côtés de son père. Sa mère s’était éteinte deux jours plus tôt, à la fin de l’après midi, après avoir eu un regain de conscience. Marjorie et elle avaient longuement parlé, en se tenant la main, puis Douglas les avait rejointes. Et elle s’était paisiblement endormie, cessant enfin de souffrir.

Marjorie fit un dernier signe à Damian et referma la porte. Une musique qu’elle connaissait bien retentissait en fond. La jeune fille se dirigea vers le salon et vit son père misérablement assis sur le canapé, à regarder une vidéo. Rebecca et Marjorie qui dansaient sur « Wake me up, before you go-go ». Elles le faisaient souvent quand Marjorie était encore une enfant. Elle rejoignit son père et posa la tête sur son épaule. Aucun des deux ne réalisait encore…

_____________________________

Marjorie referma le four du pied, déposant la quiche sur le plan de travail avec un sourire satisfait. L’ogre qui lui servait de mari n’en ferait qu’une bouchée mais au moins, il serait repu et ne râlerait pas parce qu’il avait faim. Non pas que ça la dérangeait tant que cela. Elle adorait Damian, et adorait cuisiner pour lui. Elle regarda machinalement par la fenêtre de sa cuisine et vit une voiture sombre s’engager dans l’allée. Fronçant les sourcils, elle sortit sur le palier. Deux hommes en uniforme quittèrent le véhicule. Deux autres voitures, portant les couleurs du New Orleans Fire Department, se garèrent derrière. Et elle sut. Que Damian ne reviendrait pas, que la quiche dont elle était si fière pourrirait ou finirait attaquée par les fourmis. Pourquoi s’en préoccupait elle dans un tel moment ? Elle sentit ses jambes l’abandonner et elle se retrouva assise par terre. Incapable de bouger. Il était parti et elle se retrouvait seule. Qu’avait elle donc fait de mal pour mériter ça ? Elle posa une main sur la petite croix en or blanc qu’elle portait autour du cou. Un cadeau de sa mère. Ce fut sans doute la seule raison qui l’empêcha de l’arracher violemment de son cou…

Une année presque entière s’était écoulée. Elle avait à la fois l’impression que c’était dix fois plus mais aussi que tout était arrivé la veille.

« Papa vient de te rejoindre. Il avait de très gros problèmes de santé et je ne le savais même pas. Il pensait vouloir me protéger. Et au final, il m’a laissée lui aussi. Il est avec maman et avec toi… »

Marjorie soupira. Assise en tailleur dans l’herbe, elle pleurait devant la tombe de son mari. Tout en lui parlant. Rares étaient ceux qui passaient près d’elle sans réagir. La jeune femme avait perdu toute foi. Pourquoi croire en un Dieu qui lui avait pris tous ceux qu’elle aimait si tendrement ? Sans parler du fait qu’elle perdait doucement la raison. Parfois, elle avait des flashes, des souvenirs. Bien trop nets, bien trop bruyants. Quelques fois, elle se rappelait effectivement du moment. Mais souvent, ce n’était pas le cas. Ça avait commencé à la mort de sa mère, et elle pensait que cela avait disparu. Jusqu'à maintenant. Désormais, elle n’osait plus qu’à peine toucher tout ce qui l’entourait. Mais toutes ces considérations avaient été rapidement balayées par Armageddon. Car qu’est ce que cela aurait pu être d’autre ? Elle s’en voulait d’avoir tant douté de Dieu, maintenant qu’il n’était sans doute plus. Plus rien ne la retenait à la Nouvelle Orléans, et elle avait fui un peu partout, pour finalement atterrir à Détroit. Dans un cas de réfugiés où elle se terrait dans son coin, évitant au maximum le moindre contact, même avec les êtres vivants.

_____________________________


Derrière l'écran

Je m'appelle Megalyn et j'ai 2/ YO. J'ai connu le forum grâce c'est bien trop compliqué à expliqer x) et je dois dire que je le trouve trop bien. Ce qui m'a poussé à m'inscrire, c'est je cherchais un bon SPN depuis tellement longtemps et il faudrait améliorer absolument rien. Je serai présent [7j/7] en période de vacances, un peu moins en période scolaire et j'ai pris Candice Accola comme avatar. Voilà, pour finir j'aimerais ajouter que JoMo c'est l'amour de ma vie .


Si c'est un inventé →
Code:
[color=indianred]✖[/color] [b]CANDICE ACCOLA[/b] est [size=10]Marjorie Devereaux[/size]


Dernière édition par Marjorie Devereaux le Lun 27 Aoû - 10:45, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: Marjorie - Fragile Scarlet Rose   Dim 26 Aoû - 11:29

Bienvenuuuuuueeee et bon couraaagggggeeeeeeeee pour la fiche 8D
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: Marjorie - Fragile Scarlet Rose   Dim 26 Aoû - 11:34

:gne: Sam !
Merciiii x)
Revenir en haut Aller en bas
Sorciers
avatar






« Et ne restreignez pas la poésie au seul langage. La poésie est présente dans la musique, dans la photographie, voire dans l’art culinaire ; partout où il s’agit de percer l’opacité des choses pour en faire jaillir l’essence à nos yeux. Partout où ce qui est en jeu c’est la révélation du monde. La poésie est présente dans les objets ou les actions les plus quotidiens mais elle ne doit jamais, jamais, être ordinaire. Écrivez un poème sur la couleur du ciel, sur le sourire d’une fille si ça vous chante, mais qu’on sente dans vos vers le jour de la Création, du Jugement dernier et de l’éternité. Tout m’est bon pour peu qu’il lève un coin de voile sur le ciel et nous procure un frisson d’immortalité. »

(Cercle des poètes disparus)

BALTHAZAR : « Cassie ... faut que t'arrête d'espérer
CASSIE : - Souris mec ... on dirais que t'as un balais coincé depuis des années
BALTHAZAR : - T'es direct toi
CASSIE : - Je sais ... et il faut bien quelqu'un qui croit encore en l'humanité non ?
BALTHAZAR : - C'est pas faux »

⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 129
⌿ IN MY HEART : L'espoir .... et lui ... encore et toujours ...

MessageSujet: Re: Marjorie - Fragile Scarlet Rose   Dim 26 Aoû - 11:43

Bienvenue à toi Very Happy

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
« J'ai vécue l'enfer. Je sais ce que c'est. Je n'y suis peut être pas allée, mais il est venu à moi. Tout à une fin. Si quelques humains résistent à Lucifer, c'est ... une très bonne chose. On peut espérer gagner. Ne baisses pas les bras. Je l'ai ressenti. Sa présence. Il est là. Toujours. Même si Lucifer joue de son âme, Sam n'est pas éteint, il se bat. Alors ... Battons nous pour lui » (cassie à Dean)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Marjorie - Fragile Scarlet Rose   Dim 26 Aoû - 11:46

Zooey :hug:
J'exige un super lien avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: Marjorie - Fragile Scarlet Rose   Dim 26 Aoû - 11:48

BIENVENUE niou J'espère que tu te plaira sur le forum et si tu as la moindre question n'hésite surtout pas ♥️ Candice est trop belle saute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Marjorie - Fragile Scarlet Rose   Dim 26 Aoû - 16:02

* reviens doucement * AAAAAAAAAAHHHHH JE T AIIIMMMEEE DEJAAAAA OH TOI FAN DE LEVERAGE ! * sort*

Christian Kane is the best :bave:
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar





⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 246
⌿ IN MY HEART : difficile à dire.

MessageSujet: Re: Marjorie - Fragile Scarlet Rose   Lun 27 Aoû - 10:05

Bienvenue à toi Marjorie (: j'adore ce prénom au passage, et Candice aussi I love you
Si tu as la moindre question, n'hésite pas, le staff est là pour répondre ! Bon courage pour ta fiche (:

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

❝Are you giving me the Last Night on Earth speech? ❞[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Get out your guns, battles begun, are you a saint, or a sinner ? If loves a fight, than I shall die, with my heart on a trigger. They say before you start a war, you better know what you're fighting for. Well baby, you are all that I adore, if love is what you need, a soldier I will be. - the cab (code : pepperland)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: Marjorie - Fragile Scarlet Rose   Lun 27 Aoû - 10:53

J'adore ton don de psychométrie, ça peut être super intéressant à jouer *.* Je te valide : D


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Bienvenue sur TOD !
« Si vous parlez à dieu, vous êtes croyant. S’il vous répond c’est que vous êtes schyzo. »


Te voilà maintenant validé(e) ! Tu vas pouvoir faire deux ou trois trucs afin de pouvoir jouer dans les meilleures conditions, en voici donc la liste :

► Prends connaissance de l'intrigue en cours : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Fais toi des amis : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Demande un logement [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Demande une assignation pour un boulot dans ton camp : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Si tu le peux et si tu le veux, fais remonter la pub sur Bazzart : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Et surtout n'oublie pas de venir délirer avec nous sur la ChatBox ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Marjorie - Fragile Scarlet Rose   Lun 27 Aoû - 17:39

Bienvenue ici Marjorie et au plaisir de te croiser sur ToD ! :yop:
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »




MessageSujet: Re: Marjorie - Fragile Scarlet Rose   

Revenir en haut Aller en bas
 

Marjorie - Fragile Scarlet Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une Rose couverte d'épines et une Bluette fragile [PV Ten]
» Scarlet
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Of Dying :: ils nous ont quitté-