Partagez | 
 

 Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


« Invité »




MessageSujet: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Mar 17 Juil - 21:51


Glimmer Ciara Baratheon

« i'm eating words too hard to say »

Ft. Emilie de Ravin





Intelligente Observatrice Passionnée Jalouse Déterminée Possessive Meneuse



Informations générales

Ω PRÉNOM(S) : Glimmer - Ciara , Ω NOM(S) : Baratheon , Ω AGE : 21 ans , Ω LIEU DE NAISSANCE : Rye, Angleterre , Ω COTE COEUR : Célibataire , Ω ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle , Ω PARTICULARITÉS : Glimmer est un dragon, de cette particularité en découle un don de pyrokinésie, une force décuplé et la possibilité de faire sortir de son dos de grandes ailles dignes des plus belles chauve-souris. , Ω SIGNES PARTICULIERS : Glimmer a une mémoire eidétique , Ω TICS & MANIES : Elle se lève tout les jours à la même heure, six heure. Glimmer est allergique aux poires et à l'habitude de chanter quand son moral est au plus bas , Ω NATURE : créature, dragon , Ω CAMP REJOINT : Wood Camp , Ω PARTI PRIS : Le bien. Il est hors de question que ces Démons de mes deux piétinent nos existences. C'est notre Terre.


Caractère

Charmante, cette jeune femme, charmante. Tout le monde vous le dira. Un peu froide c'est vrai...mais charmante ! Une femme pleine de vie, pétillante, responsable, une femme qui a du tact et qui sait bien se tenir, le sourire timide de Glimmer vous aura tous. Elle a l'air inoffensive et tout ce qu'il y a de plus polie. Surtout inoffensive...car elle vient surement de sortir un juron qui contraste avec son physique de lady. Que voulez vous, on vous a surement déjà appris que l'habit ne faisait pas le moine. Mais cela l'a rend attachante. Elle est attachante, totalement à l'inverse de ce qu'elle aurait pu être mais elle l'est. Ou on a l'impression qu'elle l'est. Mystérieuse, envoûtante avec cet air d'oiseau qui vous enveloppe lorsque ses yeux sont soulignés de noir. Glimmer est plutôt peu imposante, discrète, peu encombrante, toujours dans le fond à faire peu de commentaire, à se contenter d'observer. Certains diraient qu'elle est froide, juste là, derrière le grand comptoir à regarder les gens d'un air pragmatique, à parler soit jovialement avec juste une pointe de sarcasme et flegme, soit à poser des tas de question avec curiosité à peine masqué, à toutes ses proies. Glimmer inspirerait presque confiance c'est juste qu'elle manque … un petit quelque chose. Une réelle empathie, car finalement … Elle garde ses distances, à observer tout ce petit monde. Tout les petits détails, tout.

Tout comme tout ce que la plus part des gens ont entendu sur Glimmer, c'est qu'elle est très observatrice, une vrai. Pas dans le sens Oh-tu-as-mis-du-vernis-à-ongle-rouge du terme, non, plutôt dans le sens : « Elle arrive à te soutirer des infos juste en observant tes réactions », le type de monstre féru de manipulation, voyez. Et c'est vrai, elle est manipulatrice. Mais pas le type de gentille fille à diriger les choses pour un monde meilleur, non … Une femme plus froide. Car tout ce qu'il y a avant, les gentils sourires charmeur et le côté timide et curieux, ce n'est qu'une grande façade. Celle de l'observateur fin.
Elle observe, Elle connait. Glimmer voit tout. Les petits détails, les tics nerveux, la boue sur vos chaussures ou ces petites traces sur votre cou ou vos poignets qui démontrent fortement votre infidélité et le fait que vous avez du mal à gérer votre colère depuis que vous avez arrêter de fumer. Elle note les petits détails, et toute sa façade, c'est pour vous amadouer. Tout connaître de vous, et vous définir dans son grand schéma, son grand plan, son grand projet. Son trait d'enfant, c'est ça. C'est utiliser tout comme son terrain de jeu, tout organiser, son petit monde, sa société idéale …Elle aime contrôler, Glimmer aime le pouvoir. Le pouvoir, c'est comme les gros diamants, ça brille, c'est beau, et tout ce dont elle a envie, c'est de s'en emparer, et le mettre sur la plus belle couronne qui soit. Elle n'a pas de réluctance à l'idée de mettre en œuvre tout les moyens possibles (légaux ou illégaux, « bons » ou « mauvais ») pour que ça marche. Une idéaliste, presque. Elle vous manipulera, sûrement. Cette femme sait faire scintiller la chose que vous souhaiter le plus devant vous, elle sait utiliser vos besoins, vos problèmes pour vous soumettre à sa volonté, son idée. Elle n'est ni noir ni blanc, elle est entre les deux. On dit qu'autour de la couche en sucre qu'est son corps, il s'y cache un cœur recouvert de givre. Glimmer s'attache peu aux autres : c'est ridicule, ça vous rend faible, c'est perturbant et elle en a déjà assez souffert.

Et finalement, sous le givre, sous cette gamine douée en manipulation et en mémoire , il y a le chiot blessé. Elle se souvient, et elle a toujours mal. Il y a des personnes qui percent sa glace, qui osent entrer en elle et elles deviennent ses petites perles. Des choses qu'on ne touche sous aucun prétexte. Tout le monde a son talon d'Achille. Pour un humain, trop souvent, c'est l'amour. Et ô combien elle peut détester ça, Glimmer aime. Elle tenait à son frère. Glimmer aime d'autres personnes, mais elle ne se l'admettra que trop peu. Même si comme un enfant, elle espère pouvoir leur montrer son grand chef d'œuvre : « Regarde ! Regarde ça ! Regarde, sois fier de moi ! » et connaître la reconnaissance. Elle veut faire plaisir. C'est tout ce qu'elle veut, au final. Mais une chose qui ne devrait jamais, au grand jamais arriver, c'est toucher à ses perles. Glimmer perd contrôle trop vite, tout ses moyens. Elle passe de la crise hystérique à quelque chose de très mal, de très vicieux qui ne veut que blesser en retour. Personne ne touche à ce qu'elle aime, ou elle perd tout contrôle. Glimmer détruira : les autres et elle-même. Elle vous emportera tous au fond, tout au fond du trou, dans sa vendetta personnelle. Elle est instable, et une fois déstabilisé, ça peut faire boom. Explosion du noyau, c'est la réaction nucléaire. Bye bye baby !.
Apocalypse now

Après le déménagement de Glimmer et Nolan la situation a commencé à se détériorer. Jusqu'au jour où le virus Croaton à contaminer beaucoup de monde, jusqu'au jour où c'est devenu dangereux. Glimmer n'a pas eu peur, non, elle était inquiète et appréhendait car elle voulait perpétuer la sécurité de Nolan ainsi que la sienne. Comment elle l'a pris ? Plutôt bien, elle n'en ai pas heureuse, non, elle aurait préférer continuer de travailler en temps que dessinatrice et ne plus pouvoir dessiner est dur mais le plus compliqué doit être la façon de vivre. De tout les camps, peut être aurait-elle dû joindre le Camp Saint-Clair, près de l'eau elle aurait pu faire en sorte que Nolan ai une bonne hygiène de vie. Mais l'ambiance qu'il y régnait était...mauvaise. Glimmer avait besoin de se battre, besoin de savoir qu'on pouvait continuer à vivre, à rire tout en refusant de se laisser mourir. C'est pour ça qu'elle s'est installé en hauteur, dans le Wood Camp. Aujourd'hui elle veut se battre, elle veut vivre, elle ne veut plus cacher ce qu'elle est.




Once upon a time


[size=19]❝ It's a game playing by fucking lunatics ❞
“ I woke today feeling like some kind of masochist ”
-Hey, hey
-You've seen the wind?
- So what?
- Look out the window
- So what ?
- Yesterday it was sunny
- So what ?
- Why do you say the same thing?
- I am the autoresponder

Show me love - T.a.tu

Everytime we lie awake. After every hit we take. Every feeling that I get. But I haven't missed you yet. Every roomate kept awake . By every silent scream we make. All the feelings that I get. But I still dont missed you yet. Only when I stop to think about it • I hate everything about you - Thee days grace




Le corps frêle de la petite fille sursauta alors qu'un éclair arracha le ciel en deux. Ses cheveux couleur blé encadraient son visage infantile et ses petites mains étaient plaqués contre la vitre. "Tu as eu peur ma puce ?" demanda une voix, maternelle et chaleureuse, à laquelle la petite tête pleine de cheveux répondit d'un petit hochement affirmatif. Un sourire protecteur vint se dessiner sur les lèvres de Avalone qui vint prendre sa fille dans ses bras, entourant son corps frêle d'à peine cinq ans contre elle. Glimmer et Avalone étaient alors assises l'une contre l'autre sur le lit de l'enfant, à regarder la vitre où une multitude de goutte de pluie s'amusaient à faire la course. "Il ne faut pas avoir peur de l'orage ma chérie...ce n'est pas méchant. La terre en a besoin pour pouvoir nourrir les plantes. Si il n'y avait pas d'orage et pas de pluie, tu ne pourrais pas manger de framboises...elles ne poussent pas sans eux.", la petite leva le visage vers sa mère "Pas de framboises ?" demanda-t-il, étonné et surprise. "Eh non, pas de framboises" Avalone rit doucement au visage qu'afficha Glimmer, les yeux écarquillés elle devait surement se rendre compte de l'horreur qu'aurait étés ses goûters sans framboises. La mère caressa doucement le front de sa fille tout en laissant le bruit de l'eau martelant la fenêtre s'élever dans l'air, comme une douce berceuse. "Maman ?" demanda doucement la petite qui jouait à présent avec une mèche de cheveux de la concernée "Oui Glim' ?" dit elle en continuant de caresser le front de son enfant. "Comment tu a rencontré papa ?" "Oh, commenca-t-elle en rigolant légèrement, ça a été le coup de foudre ! Il travaillait à l'épicerie et je venais d'emménager à Rye. La première fois que je l'ai vu, j'ai cru que je me trouvais face à un ange, il était si beau, gentil, attentionné, il me regardait d'une façon...il était parfait." "Tu as acheté du pain ?" "Oui, et le jour d'après aussi." "Et encore après ?" "Oui Glimmer, encore après et après et encore après....Bon, allez, c'est l'heure de dormir" la petite aux cheveux blonds grimaça mais se frotta tout de même les yeux, signe de fatigue. Un baiser sur le front et la joue plus tard Glimmer sombra dans le pays des merveilles.

Glimmer ouvrit difficilement les yeux, la pluie avait cessée s'aperçut-elle en jetant un coup d'oeil à la fenêtre. Mais son attention fut bientôt capté par les émissions de voix, énervés et exaspérés du premier étage. De ses petites mains l'enfant ôta ses couvertures et ses pieds rencontrèrent bientôt le tapis au sol. Maman parlait en bas, elle était énervée. Papa était rentré, mais il était énervé lui aussi. Il disait des choses moches, que Glimmer n'avait pas le droit de dire, qu'elle ne comprenait même pas. Sur la pointe des pieds elle descendit une par une les marches de l'escalier afin de pouvoir se rapprocher de la scène. "Comment ça tu m'as pas fait à manger ?!" gronda la voix paternelle. "Tu n'es pas rentré à l'heure du dîner. Je ne suis pas ta servante !" dit sur le ton de l'exaspération. Glimmer s'agenouilla pour ne pas se fatiguer les jambes et écouta la conversation agité, mi-consciente de ce à quoi elle assisté indirectement. "T'es ma femme, ça revient au même. Maintenant, fais moi à manger !" "Je t'ai dis non Brandon ! Fais le toi-même, moi je vais me coucher. Tu pus l'alcool et je suis sûr que tu es encore allé voir une de ces nanas avec des jupes ras-le-cul !" "Ne me parle pas comme ça Avalone ! Tout ça c'est ta faute !" "Ma faute ?! Ah non mais on aura tout entendu ! Depuis quand c'est ma faute si tu dépenses la moitié des revenus de la maison pour pouvoir te payer des fesses neuves presque un soir sur deux ?! Je suis ta femme ! Tu as une fille ! Tu n'as pas le droit de rentrer tard le soir comme ça, de dépenser presque tout l'argent pour tes plaisirs personnels ! J'ai fermé les yeux assez longtemps Brandon mais aujourd'hui ça suffit !" "Mais ça t'arrives de fermer ta gueule ?! D'où tu me parles comme ça ?! Je t'ai dis de me faire à manger, fais moi à manger !" "Va te faire foutre !" "Avalone !" "Lâche moi Brandon !" "Va me faire à manger" "Arrête tu me fais mal !" "Ah ouai ? Et tu crois que moi ça me fait pas mal de voir ce que j'ai épousé ?!" "Lâche moi s'il te plait !" "Mais regarde toi, tu fais peine à voir ! T'as jamais été grand chose, pas étonnant qu'on fasse même plus l'amour depuis que ta fille est dans cette baraque, tu t'es enlaidie comme deux porcs !" "Je t'en pris...Brandon, lâche moi !" "Si ça se trouve tu m'as trompé et Glimmer n'est même pas ma fille ! Tu serais capable de tout tellement t'es désespérée même venir faire chier ton mari quand il rentre tu le fais chaque soir alors pourquoi ne pas me cacher que c'est pas ma fille ! Hein ?! " "Glimmer est ta fille !" "Arrête de mentir ! Elle a rien de moi, tout de toi et de son putain de père ! Elle est comme toi, elle va devenir comme toi parce qu'elle est comme toi, juste une pauv' merde qui est même pas foutu de faire à manger à son mari ! " Le coeur battant et le cerveau assimilant tout ce qu'elle entendait, la fillette parvenait à entendre les pleurs de sa mère, ce qui lui fendit le coeur, comme quelques heures auparavant lorsque l'éclair avait arraché le ciel. "Maintenant on va monter et tu vas te faire pardonner !" des bruits de pas pesants, des meubles qui bougent, des pleurs alors que Glimmer se relève et se dépêche de monter les escaliers pour se réfugier derrière la porte de sa chambre. Son père monte l'escalier, tenant fermement le poignet d'Avalone dans sa main, l'air alcoolisé et énervé il ouvre la porte de la chambre parentale et entraîne sa femme à l'intérieur alors qu'une mère aperçut sa fille, les yeux larmoyants et le visage apeuré, a moitié caché par sa porte de chambre. Puis la porte claqua et Glimmer se boucha les oreilles alors qu'un coin du tapis se consumer doucement, au rythme de sa respiration, un léger bruit de crépitement qui fut bientôt anéanti par les larmes de l'enfant. Jamais de coup de foudre, jamais de coup de foudre, jamais de coup de foudre, jamais de coup de foudre, jamais de coup de foudre, jamais de coup de foudre, jamais de coup de foudre. Jamais.




Il fait froid. Glimmer grelote légèrement sous son blouson noir alors que sa main tient une rose d'un blanc pure et indécent. Son visage est fermé et le bruit des gouttes de pluies se percutent sur la caisse de bois qu'ils avaient décidés noir. Une petite amie vient chercher la sienne alors que Glimmer baisse le visage vers une petite tête brune. Nolan. Il lève le menton vers Glimmer qui a le visage parcourit d'une fine ligne d'eau. Elle se souvenait parfaitement du moment où son téléphone avait sonné, où l’hôpital lui avait demandé de venir en urgence. C'était après sa dernière épreuve du BAC, Glimmer en était ressortie confiante alors qu'elle prenait le chemin de la maison, ses écouteurs dans les oreilles, un vieux tube de The Cranberries en marche. D'un geste rapide elle avait sortie son portable et envoyé un message à Priam..."Rendez-vous 15h chez Lucy, oublies pas ta guitare", elle avait appuyé sur envoyé quand un appel avait commencé à faire vibrer son portable entre ses doigts dont les ongles étaient vernis de couleur ocre. Glimmer s'y était rendu en dix minute, temps de marche, et avait trouvé Nolan, assis dans la salle d'attente, le visage déconfis. Le petit garçon d'à peine sept ans avait alors levé les yeux vers sa grande soeur "C'est maman...". Il l'avait encore frappé, il s'était encore énervé mais cette fois-ci ses coups n'avaient pas faiblis, il ne s'était pas arrêté lorsque Nolan le lui avait supplié. Non. Il avait continué. Glimmer s'assit à côté de Nolan et entoura ses épaules de son bras, n'ayant pas encore assimilé la nouvelle, ne se rendant pas compte de ce qui c'était produit. Il lui fallait le temps de réaliser. Mais on ne le lui avait pas laissé, lorsque le médecin était entré dans la salle, un air déconfit sur le visage, Glimmer avait su...

•▬•

Les murs étaient gris et l'agent de sécurité qui accompagnait son groupe était posté de sorte à ce qu'aucun écart ne puisse avoir lieu. Une vieille femme aux cheveux ramenés dans un chignon serré alla s'asseoir devant une table en métal et décrocha un téléphone. Elle commença à parler. Elle rassura le dénommé Robert, lui disant que Malicia se portait bien, qu'elle avait réussi son concours d'entré à son école de mode et qu'elle espérait avoir le droit de venir le voir bientôt. Glimmer tourna le visage et tomba bientôt sur une place vide, derrière la vitre, se trouvait Brandon, habillé de ce même habit dont elle avait fait de nombreux cauchemars, incendiant ses draps et quelques parcelles de rideau. D'un pas lent elle prit place, le vant ses yeux clairs vers l'assassin de sa mère. Brandon prit le téléphone en main et Glimmer l'imita lentement, le visage fermé.
-Bonjour Glim'
-Glimmer.
-...
- Bonjour Brandon, dit elle d'un ton neutre
Son regard était braque dans ceux de l'homme d'âge mûr.
-Alors...tu...tu as eu ton BAC ?
- Oui
- J'ignorais que tu prennes la peine de me rendre visite
- Nolan ne cesse de faire des cauchemars où tu es le monstre...je viens ici pour lui.
-...
- Tu as tué sa mère, tu as détruit sa vie Brandon
- Tu n'as pas le droit... dit il en s'agitant
- Ne me parles pas sur ce ton, j'suis pas ici pour crever sous tes mots cracha-t-elle.
-...
- Tu es un monstre. C'est toi qui devrais être six pieds sous terre en ce moment-même.
- Être enfermé ici ne te suffis donc pas ?
- Au revoir Brandon dit Glimmer d'un ton froid, le regard sombre.
L'homme fronça les sourcils mais ne bougea pas, tout comme Glimmer qui avait toujours le téléphone contre son oreille. Leurs iris toujours en confrontation le teint de Brandon changea alors que se dernier commençait à transpirer à grosse goutte, respirant fortement et difficilement. Un gardien du côté prisonnier s'approcha rapidement de lui et, au moment de le toucher, fit trois pas en arrière, sa main rougeoyante. "Appelez un médecin ! Ce type est brûlant !" cria ce dernier en direction de son camarade alors que Brandon haletait, la respiration saccadé et la peau prenant une teinte orangé, une légère fumé commençant à s'échapper de ses pores. Glimmer resta immobile devant son père qui avait la main crispé autour du téléphone.
- Fille de p... suffoqua-t-il avant de lâcher un hurlement de douleur qui fit frissonner Glimmer. Cette dernière se leva, raccrocha et se retourna pour sortir. "VA CHERCHER UN EXTINCTEUR BORDEL !" hurla le gardien alors que Glimmer sentait cette chose bouger en elle et la rassurer. Une fois rentrée chez elle, Nolan l'accueillit avec un dessin où elle figurait, elle, lui et un chien blanc. Glimmer ne savait pas pourquoi il avait dessiné un chien, peut être était-ce une manière d'en demander un. Glimmer s'agenouilla devant son petit frère et le serra dans ses bras.
- C'est fini Nolan...il ne nous fera plus jamais de mal...tes cauchemars vont pouvoir s'en aller...c'est fini



Devil isn't born. It's made.



Assise en tailleurs sur sa paillasse, Glimmer observait calmement Nolan, les cheveux en bataille et allongé paresseusement, il dormait. Aucuns cauchemars n'étaient à signaler. Il n'était plus là et c'est ainsi que la jeune femme se rassurait. Elle n'était pas un monstre...non, elle ne l'était plus. Ce n'était pas une malédiction, c'était une chance de pouvoir protéger ceux et celles que Glimmer aimait et elle n'aurait rien donner pour pouvoir devenir "normal". Non, elle aimait ce coup d'avance qu'elle avait sur la vie. En une seconde elle pouvait décider de mettre fin à la vie d'une personne en le faisant brûler. Elle pouvait essayer de sauver des vies en tentant d'éteindre des feux de forêts où des incendies et même si cela la fatiguait beaucoup, au moins Glimmer réussissait à fermer l'oeil. Un aboiement la fit se relever alors qu'elle lança un dernier regard à son petit frère. Ses pieds agiles la menèrent jusqu'au bord de la cabane et elle regarda au sol. "Shht !" siffla-t-elle a l'intention du chien au bas de l'arbre. Ce dernier sembla comprendre le contraire et aboya de plus belle. Glimmer leva les yeux au ciel avant de s'accrocher au bord de la plateforme et de se basculer dans le vide. Un tiraillement la lança alors que son visage grimaça. Un bruit de tissue qui se déchire se fit entendre alors qu'elle lâcha prise. Après une chute libre de quelques mili-secondes elle se senti planer et jeta un regard en arrière. De longues ailes, monstrueuses mais fascinantes, de chauve souris s'étaient développés et la faisait planer. Le chien au bas la regarda et la suivit alors qu'elle se posa quelques mètres à sa gauche. Puis son visage se tordit à nouveau, un gémissement de douleur alors que sa peau redevint telle qu'elle était, sa chemise ne montrant plus que des bous de peau claire. Se tournant vers l'animal elle s'agenouilla et rouspéta en lui caressant le haut de la tête "Bah alors mon bébé...faut pas aboyer comme ça ! Tu vas tous nous rendre insomniaque !" finit-elle en rigolant légèrement. Rire. Une chose que beaucoup ne faisaient plus, espérer, penser que tout n'était pas perdu. Glimmer avait beau avouer que la situation était catastrophique, jamais elle ne baisserait les bras. Pas maintenant que Nolan n'avait plus qu'elle pour compter sur sa sécurité. Pas maintenant que seul se battre et espérer pourrait les sauver. Et surtout...pas maintenant qu'elle avait besoin de trouver comment soigner Nolan de cette grippe qui semblait être tombé sur eux comme une autre épée de la part de Damoclès.




Derrière l'écran

Je m'appelle Julie et j'ai bientôt seize ans. J'ai connu le forum grâce Cas/Liam ou plus précisément un certain scénario avec sexy Fassy et je dois dire que je le trouve merdeux...non franchement, je vois même pas pourquoi je me fais un double-compte (a). Ce qui m'a poussé à m'inscrire, c'est Ah mais je sais plus moi ! et il faudrait améliorer le café, y a un arrière gout de salive. Je serai présent 6/7 et j'ai pris Emilie de Ravin comme avatar. Voilà, pour finir j'aimerais ajouter que je vous nems.


Si c'est un inventé →
Code:
[color=indianred]✖[/color] [b]EMILIE DE RAVIN[/b] est [size=10]Glimmer C. Baratheon[/size]

Si c'est un scénario ou un PV →
Code:
[color=indianred]✖[/color] [b]CÉLÉBRITÉ[/b] est [size=10][url=LIENDUSCENAOUPV]votre pseudo[/url][/size]


Dernière édition par Glimmer C. Baratheon le Ven 20 Juil - 18:26, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Mar 17 Juil - 21:58

Un dragon *.* GRAOU :loove: Ton nouveau personnage mérite d'être passionnant rien que pour ça ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Mar 17 Juil - 23:32

Emilie de Ravin + Baratheon + dragon + Wood Camp = AWESOME owé
Deux observateurs/manipulateurs patenté, va absolument falloir qu'on se dégotte un lien. Positif de préférence, genre ils montent leurs sales coups en douce ensemble pour récupérer plus de donuts au chocolat XD

Bonne chance pour la suite de ta fiche qui promet déjà.
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Mar 17 Juil - 23:40

C'est moisit comme complot ça :peur: :siffle: *va finir au fond d'un trou à ce rythme*
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Mar 17 Juil - 23:44

C'toi t'es moisie Neutral Tu pollues la fiche de ma grande partenaire de débauche et filouteries en tout genre avec ton sale flood dégoutant en plus ! Puis le chocolat c'est la vie et puis c'est tout hein !
*commence à se creuser un trou aussi à part ça*
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Mar 17 Juil - 23:57

:gosh: *sort*
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Mer 18 Juil - 0:08

Autant elle me fait peur avec ses airs de psychopathe manipulatrice, autant le début de l'histoire est trop ... Triste Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Humains à don
avatar






On a probablement tort de penser qu'il peut y avoir une limite à l'horreur que peut éprouver l'esprit humain. Au contraire, il semble qu'à mesure que l'on s'enfonce plus profondément dans les ténèbres de l'épouvante, une espèce d'effet exponentiel entre en jeu.

⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 491
⌿ IN MY HEART : du sang, comme tout le monde, et puis... mais nan.

MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Mer 18 Juil - 9:23

Tu t'appelles Baratheon, et rien que ça c'est la grande classe (même s'il y a Théon dans ton nom... :siffle: )
Grande hâte de voir la dragonne en action, je ne raterai ça pour rien au monde... continue à nous faire rêver comme il se doit au besoin, tu sais déjà qui sonner !
Pour le café, je vais voir ça avec notre stagiaire... il paraît qu'il fait un peu des siennes [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Coldfire.
When the joys of living just leave you cold, frozen from the failing mess you've made your own and if you want an ending to your screenplay life well here's the consolation that will change your heart and mind. IAMX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Mer 18 Juil - 12:03

Dean => Yep dragon c'est la classe. J'ai trop eu un coup de coeur sur le coup ♥️

Jeremy => LE LIEN EST OBLIGATOIRE ! En plus j'ai lu que Jeremy avait fait parti d'un groupe ? Glimmer aussi Cool Et ton plan pour voler des donuts en chocolat est tout bonnement splendide !

Castiel => Avoue tu m'aimes juste pour le Baratheon (aa) Le stagiaire crache dans le café ? HORREUR !

Sinon, deuxième chapitre posté, encore un et j'ai fini mon histoire, il ne me resterait plus que la situation de maintenant en 2014 What a Face
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Ven 20 Juil - 19:09

Oh non, le frangin est malade ! Il va se retrouver à l'infirmerie avec Jeremy, ils se tiendront compagnie... Tu prévois de l'tuer j'suis sûre, grosse vilaine ! Shocked
Super fiche, j'ai hâte de RP avec toi.
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Ven 20 Juil - 20:25

Jeremy à la grippe aussi ?!
Mais c'est la loose ça ! Glimmer elle va aller chercher le médoc' pour les deux à ce train là ! XD
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Ven 20 Juil - 20:29

Oui il a la grippe ! C'est pour ça que je pouvais pas l'inscrire pour la recherche de médicaments : il est à l'article de la mort lol C'est le thème de notre RP à trois avec Jo et Daniel ^^
Bref, j'arrête de flooder !

Bonne chance pour ta validation (je crois pas que je puisse le faire en tant que simple stagiaire silent )
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Ven 20 Juil - 21:59

Han mais faut qu'il se soigne lui ! Faut pas qui clamse, non non non ! XD
Moi dès que je suis validé je m'inscris pour la descente en ville. Je rêve d'un rp comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Humains à don
avatar






On a probablement tort de penser qu'il peut y avoir une limite à l'horreur que peut éprouver l'esprit humain. Au contraire, il semble qu'à mesure que l'on s'enfonce plus profondément dans les ténèbres de l'épouvante, une espèce d'effet exponentiel entre en jeu.

⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 491
⌿ IN MY HEART : du sang, comme tout le monde, et puis... mais nan.

MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   Sam 21 Juil - 10:39

Bon, je pense que je n'ai pas besoin de faire un long discours sur ta fiche qui est superbe de bout en bout ! Fais juste attention à quelques petites fautes, et pense surtout à rester active avec Alex Wink
Sur ce, tu connais la maison, re-bienvenue chez toi, et envoie moi un mp avec le formulaire si tu veux toujours participer à l'intrigue !


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Bienvenue sur TOD !
« Si vous parlez à dieu, vous êtes croyant. S’il vous répond c’est que vous êtes schyzo. »


Te voilà maintenant validée ! Tu vas pouvoir faire deux ou trois trucs afin de pouvoir jouer dans les meilleures conditions, en voici donc la liste :

► Prends connaissance de l'intrigue en cours : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Fais toi des amis : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Demande un logement [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Demande une assignation pour un boulot dans ton camp : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Si tu le peux et si tu le veux, fais remonter la pub sur Bazzart : GO !
► Et surtout n'oublie pas de venir délirer avec nous sur la ChatBox ! ♥️

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Coldfire.
When the joys of living just leave you cold, frozen from the failing mess you've made your own and if you want an ending to your screenplay life well here's the consolation that will change your heart and mind. IAMX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Contenu sponsorisé »




MessageSujet: Re: Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die   

Revenir en haut Aller en bas
 

Glimmer ⊱ I lost my life and forget to die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Sacha Farmer [FINNI] [X]
» Lost my Pieces, Lost my Life ~ Numéro Perdu
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» — bring me to life
» Life in UCLA
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Of Dying :: ils nous ont quitté-