Partagez | 
 

 Jeremy "Madness" Everdeen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


« Invité »




MessageSujet: Jeremy "Madness" Everdeen   Lun 9 Juil - 21:17


Jeremy Michael Everdeen

« "What does M. stand for ?" "Madness..." »

Ft. Josh Beech





débrouillard manipulateur inventif opportuniste observateur lâche réactif



Informations générales

Ω PRÉNOM(S) : Jeremy Michael , Ω NOM(S) : Everdeen , Ω AGE : 26 ans , Ω LIEU DE NAISSANCE : Detroit , Ω COTE COEUR : célibataire , Ω ORIENTATION SEXUELLE : hétéro , Ω PARTICULARITÉS : quand on est lâche, il faut savoir courir... disons que Jeremy est un rapide et a de l'endurance , Ω SIGNES PARTICULIERS : arbore de nombreux tatouages, a les oreilles et le nez percés , Ω TICS & MANIES : se masse la nuque lorsqu'il est nerveux , Ω NATURE : humain , Ω CAMP REJOINT : Wood Camp , Ω PARTI PRIS : le sien, toujours... sinon celui du plus offrant... bon disons neutre !


Caractère

Il fut un temps où Jeremy était un garçon craintif, réservé qui survivait plus qu'autre chose. Un loser, voilà ce qu'il était. Et puis un jour, il a eu le déclic. Ce fameux déclic qui a fait de lui le petit merdeux désabusé et manipulateur qu'il est aujourd'hui.
Mais ne vous laissez pas abuser par cette image de rebelle dénué de peur et bouffi d'arrogance qu'il donne. Comme beaucoup d'anciennes victimes de violences, ce n'est qu'un masque, une combinaison en acier trempé qu'il s'est enfilée et qui lui colle trop à la peau pour qu'il parvienne à s'en défaire facilement. Les vieux réflexes ont pourtant la vie dure et, à la seconde où son estomac se noue sous le coup de la peur : ses jambes se délient et Jeremy s'enfuit. La course est sa solution à tous les problèmes qu'il rencontre, ou presque. Adieu son aplomb, son impassibilité et ses grands airs, il court pour sauver sa peau et échapper à tous ces démons qui le terrorisent. Les vrais comme les figurés d'ailleurs.
Plus débrouillard que vraiment intelligent, c'est sûrement grâce à son opportunisme et ses nombreuses manipulations qu'il a pu survivre à tous les récents évènements. Déloyal et lâche, il n’a jamais hésité à abandonner ses alliés derrière lui pour s’échapper à toutes jambes et à ce jour, peu de survivants acceptent de partir en mission avec lui, par peur de ne pas en revenir. Et si vous pensez qu’i éprouve du remord, alors vous vous trompez ! …du moins tente-t-il de s’en convaincre. C'est plus simple comme ça après tout, non ? Et le choix de la simplicité à toujours été le premier de Jeremy.
Apocalypse now

Dire qu'avant l'Apocalypse, Jeremy se berçait d'ignorance, inconscient des dangers du monde qui l'entourait aurait été totalement grotesque. Sa vie était un véritable Enfer depuis l'enfance. Sauf que pour lui, avant que les forces du mal se déchainent, les monstres étaient simplement des gens comme son père : violents, stupides, dépourvus de conscience et injustes en toute impunité. Depuis la fin de son monde, il en sait un peu plus mais pour lui, c'est du pareil au même. Il y a juste plus de vilains à fuir mais il court vite alors il estime qu'il a ses chances. La lutte du Bien contre le Mal a toujours existé de toute manière et cette croute pourrie qu'on appelle la Terre a toujours été un terrain de jeux idéal.
Dès le début, Jeremy a cherché à s'entourer de personnes capables de le défendre, armées jusqu'aux dents de préférence. Il a appris à se servir de quelques armes sur le tas, choisissant pourtant toujours la fuite à la bataille. Il est passé de groupes en groupes jusqu'à atterrir à Wood Camp avec deux trois chasseurs rencontrés par hasard.
Depuis il y est resté, se sentant plus ou moins en sécurité dans ce camp. Mais si les choses venaient à changer, l'ancien mannequin n'hésiterait pas une seule seconde à mettre les voiles en laissant tous ses "nouveaux amis" derrière lui. Pour le moment, il accepte de bosser avec et pour eux, en tant que sentinelle. Ce n'est pas un boulot très sûr mais il lui permet d'assurer ses propres arrières et de voir venir le danger, ce qui n'est pas plus mal. Et puis surtout : il a droit à une jolie arbalète qu'il bichonne avec le plus grand soin.
Son seul et unique bout aujourd'hui est de survivre le plus longtemps possible.


Once upon a time


Press Play.
D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours couru. J’ai jamais aimé ça parce que ça réclame de produire un effort physique aussi bien que mental, et que j’ai toujours été un peu flemmard. C’est l’instinct qui m’y pousse à chaque fois et j’ai l’instinct d’une bête sauvage constamment en alerte. Votre radar à emmerdes serait aussi dans le rouge en permanence si votre près était un alcoolo plein d’violences, j’vous l’garanti.
Ma mère doit croire que c’est grâce à elle et son conseil avisé que j’ai développé cette capacité à filer plus vite que mon ombre. C’est vrai que chaque fois que l’autre barjot commençait à s’énerver et menacer, elle me criait de courir. Ce qu’elle a jamais su, c’est que de toute manière, j’envisageai pas de rester et de la regarder se faire frapper. Déjà parce que c’était emmerdant de l’entendre geindre et de rien pouvoir faire, et ensuite et surtout parce que je savais que mon tour viendrait juste après… C’était comme un réflexe. Dès qu’il commençait à parler un peu trop fort, vous pouviez être sûr de voir la porte battre au vent et de ne plus me trouver dans la maison. Enfin maison faut le dire vite. C’était un genre de mobile home plutôt.
Parfois, courir me permettait d’éviter la raclée parce qu’il était trop soul pour se souvenir de ce qui s’était passé. Mais d’autre fois je calculais mal mon coup et il me tombait dessus, plus furieux encore qu’à mon départ. Quand il avait réussi à me mettre la main dessus, c’était même plus la peine d’espérer courir… C’était un gros lard mais il cognait dur et après une claque, j’étais KO. Alors imaginé quand il y allait avec son gros poing, ses bottes ou sa ceinture ! Ouais parce qu’en fait, j’ai toujours été hyper maigrichon. Pas l’genre maigrichon quand même costaud qui peut vous surprendre, non moi j’étais le genre qui décolle au premier coup de vent et qui a du mal à dévisser une bouteille d’eau. Le genre honteux quoi.

Sérieux j’l’admets, quand j’étais môme et jusqu’à l’adolescence, j’ai pas vraiment blâmé ceux qui me montrait du doigt avec pitié ou mépris. Y en a qui m’cassaient la gueule à l’école, juste parce que je leur donnais l’impression de servir à ça. J’avais déjà la tronche de travers toute façon, le nez cassé et recassé par mon paternel, l’air miséreux, j’portais des fringues trop grandes de récup, je sentais pas toujours la rose… Enfin la victime dans toute sa splendeur quoi !

Ca a changé quand j’ai eu seize ans et qu’un type est venu m’aborder dans la rue. J’avais une sale dégaine ce jour là, j’étais assis sur le bord de la route, les fringues couvertes de mon sang parce que mon nez avait encore fait des siennes. Ouais, il a tendance à saigner pour un oui et pour un non. Bref c’est pas le propos. Donc ce type me trouve là, avec mon air menaçant de bête prise dans les phares d’une voiture et il me dit qu’il est photographe et que j’ai « une gueule ». J’me demande si c’est pas juste un gros pervers quand il me file sa carte mais dès le lendemain, comme mon père est ivre mort j’me dis que j’ai rien à perdre et je vais chez lui. Finalement le type est pas pervers et j’me retrouve à parader sur un podium. Tout à coup, c’est pas plus mal que j’ai la tronche de travers, un regard de sauvage, que j’sois trop grand ou même maigre. C’est parfait même dans le monde du mannequinat.
A partir de là, ceux qui osent lever la main sur moi se prennent mon poing dans la gueule en retour. Sauf mon père. Devant lui je continue de courir, j’suis pas fou. Ma mère aussi d’ailleurs elle s’est mise à courir. Courir dans les bras du laitier avec qui elle a filé en Californie ou un truc du genre. J’ai reçu une carte postale une fois.

Dès que j’suis majeur, j’fais pour ainsi dire le tour du monde. C’est après les filles que j’cours pendant longtemps, après toutes les drogues qui passent entre mes mains. J’deviens une petite ordure mais j’estime que j’ai le droit. Le monde a été qu’un ramassis de pourritures pour moi pendant près de seize ans alors allez vous faire foutre.

J’ai vingt-trois ans quand j’apprends que mon père est mort dans sa chiasse et qu’est-ce que j’fais ? J’vous l’donne en mille : j’me mets à courir. Je cours comme un dingue dans une ville que j’connais même pas. Je sais pas où je vais, je sais pas ce que je fais, mais je cours. J’vais pas jusqu’à Detroit comme ça quand même, faut pas exagéré, j’suis pas endurant à ce point. Nan, j’prends l’avion puis le taxi pour arriver devant l’espèce de cabane ridicule où j’ai grandi. J’ai de la thune. Un max de thune sur mon compte même, pourtant je m’installe là. Je mets ma grande carrière de mannequin international en pause et je végète comme une merde. Comme mon père.

J’aurai pu continuer comme ça indéfiniment si cette putain d’Apocalypse m’étais pas tombée sur le coin de la gueule.
Vous devinerez jamais ce que j’ai fait ce jour là…
J’ai couru.
Couru comme si le putain de Diable était à mes trousses…


Derrière l'écran

Je m'appelle [smax] et j'ai [23 ans]. J'ai connu le forum grâce [au forum PRD] et je dois dire que je le trouve [clair, avec un bon contexte et un bestiaire assez cool]. Ce qui m'a poussé à m'inscrire, c'est [le design, les descriptions de groupes et le fait que mon avatar était dispo] et il faudrait améliorer [la police par moment qui est trop petite pour mes noeils]. Je serai présent [5j/7] et j'ai pris [Josh Beech] comme avatar. Voilà, pour finir j'aimerais ajouter que [j'ai mangé des crêpes ce soir ].


Si c'est un inventé →
Code:
[color=indianred]✖[/color] [b]JOSH BEECH[/b] est [size=10]Jeremy Everdeen[/size]



Dernière édition par Jeremy M. Everdeen le Mar 10 Juil - 11:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar





⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 246
⌿ IN MY HEART : difficile à dire.

MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Lun 9 Juil - 21:22

T'as mangé des crêpes ? La chance Arrow
Bienvenue sur le forum, en espérant que tu te plairas ici ! Bon courage pour ta fiche et si besoin est, le staff est à ta disposition (:

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

❝Are you giving me the Last Night on Earth speech? ❞[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Get out your guns, battles begun, are you a saint, or a sinner ? If loves a fight, than I shall die, with my heart on a trigger. They say before you start a war, you better know what you're fighting for. Well baby, you are all that I adore, if love is what you need, a soldier I will be. - the cab (code : pepperland)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Lun 9 Juil - 21:29

Bienvenue ♥ Sexy cookie *.* Contente que le forum te plaise, si tu as la moindre question n'hésites pas à contacter l'un des membres du staff : ) Des crêpes *.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Lun 9 Juil - 22:35

Merci vous deux ! :copain: Pas de questions pour le moment mais j'me suis pas encore lancée dans la rédaction de la fiche alors ça viendra peut-être demain quand je m'y pencherai.
Revenir en haut Aller en bas
Humains à don
avatar






On a probablement tort de penser qu'il peut y avoir une limite à l'horreur que peut éprouver l'esprit humain. Au contraire, il semble qu'à mesure que l'on s'enfonce plus profondément dans les ténèbres de l'épouvante, une espèce d'effet exponentiel entre en jeu.

⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 491
⌿ IN MY HEART : du sang, comme tout le monde, et puis... mais nan.

MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 8:53

OHMYGOSH Josh Beech....et en plus t'as mangé des crêpes hier
J'ai hâte de voir ce que donnera ce petit pleutre aux multiples tatouages ! Je vais regretter de ne pas avoir de perso dans le Wood Camp à force
Bienvenue dans ton nouveau chez toi ! N'hésite pas à nous sonner au moindre souci, on ne mord pas

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Coldfire.
When the joys of living just leave you cold, frozen from the failing mess you've made your own and if you want an ending to your screenplay life well here's the consolation that will change your heart and mind. IAMX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 9:32

Un autre mec tatoué o/
Et indécis dans ses choix. Ca pourrait être sympa de jouer avec ton perso ! Sois le bienvenu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 9:59

Yeah, merci à vous ! :youhou:
On arrivera bien à se rencontrer en douce dans les fourrés Castiel va !

Y a des chances qu'on s'entende Kelen ! Si t'as du blé... :yeah:

Sur ce, je vais manger le restant de crêpes de la veille avant de conclure ma fiche. Si vous êtes sages, je vous en ramènerai ! Pour mieux les manger sous votre nez. Ca va de soi...
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 10:35

Sadique :table:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
avatar





⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 246
⌿ IN MY HEART : difficile à dire.

MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 10:44

Il va t'arriver des bricoles p'tit, fais gaffe fouet

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

❝Are you giving me the Last Night on Earth speech? ❞[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Get out your guns, battles begun, are you a saint, or a sinner ? If loves a fight, than I shall die, with my heart on a trigger. They say before you start a war, you better know what you're fighting for. Well baby, you are all that I adore, if love is what you need, a soldier I will be. - the cab (code : pepperland)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humains à don
avatar






On a probablement tort de penser qu'il peut y avoir une limite à l'horreur que peut éprouver l'esprit humain. Au contraire, il semble qu'à mesure que l'on s'enfonce plus profondément dans les ténèbres de l'épouvante, une espèce d'effet exponentiel entre en jeu.

⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 491
⌿ IN MY HEART : du sang, comme tout le monde, et puis... mais nan.

MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 10:46

Jeremy M. Everdeen a écrit:
On arrivera bien à se rencontrer en douce dans les fourrés Castiel va !
Tu m'intéresses là.... je prends note, je prends note

Et ça y est, Jo' nous sort déjà le fouet ça n'aura pas traîné

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Coldfire.
When the joys of living just leave you cold, frozen from the failing mess you've made your own and if you want an ending to your screenplay life well here's the consolation that will change your heart and mind. IAMX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 10:47

Bienvenue ! Smile
Revenir en haut Aller en bas


« Invité »




MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 10:48

Ouuuh un bienvenue avec un gros fuck, j'adore ! :han:

Owi un fouet ! Tu pourras nous rejoindre avec dans les fourrés Jo...
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar





⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 246
⌿ IN MY HEART : difficile à dire.

MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 10:50

Le fouet est de mise, il veut pas nous donner de crêpes ! Je vous rejoins seulement si y a des crêpes. Quoique la motivation de rencontrer Cas dans un fourré devrait être suffisante (a)

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

❝Are you giving me the Last Night on Earth speech? ❞[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Get out your guns, battles begun, are you a saint, or a sinner ? If loves a fight, than I shall die, with my heart on a trigger. They say before you start a war, you better know what you're fighting for. Well baby, you are all that I adore, if love is what you need, a soldier I will be. - the cab (code : pepperland)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 11:24

Coquine !

Voilà, je crois que j'ai terminé ma fiche : j'attends votre avis :peur:
Revenir en haut Aller en bas
Humains à don
avatar






On a probablement tort de penser qu'il peut y avoir une limite à l'horreur que peut éprouver l'esprit humain. Au contraire, il semble qu'à mesure que l'on s'enfonce plus profondément dans les ténèbres de l'épouvante, une espèce d'effet exponentiel entre en jeu.

⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 491
⌿ IN MY HEART : du sang, comme tout le monde, et puis... mais nan.

MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 12:02

Je sens qu'on va faire des tas de choses dans ces fourrés...

Je m'occupe de ta fiche, mon beau ♥️


EDIT : pour moi c'est tout bon en plus avec Run Boy Run de Iron, c'est juste parfait. Tu as un style très agréable à lire, fais juste attention à quelques petites fautes de conjugaison par ci par là ; )
So bienvenue officiellement parmi nous !


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Bienvenue sur TOD !
« Si vous parlez à dieu, vous êtes croyant. S’il vous répond c’est que vous êtes schyzo. »


Te voilà maintenant validé ! Tu vas pouvoir faire deux ou trois trucs afin de pouvoir jouer dans les meilleures conditions, en voici donc la liste :

► Prends connaissance de l'intrigue en cours : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Fais toi des amis : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Demande un logement [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Demande une assignation pour un boulot dans ton camp : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Si tu le peux et si tu le veux, fais remonter la pub sur Bazzart : [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
► Et surtout n'oublie pas de venir délirer avec nous sur la ChatBox ! ♥️

∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Coldfire.
When the joys of living just leave you cold, frozen from the failing mess you've made your own and if you want an ending to your screenplay life well here's the consolation that will change your heart and mind. IAMX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Invité »




MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 12:22

Yeah merci, t'es un ange ! ... :siffle: (trop facile)
Les fautes c'est ma bête noire, je le sais mais j'ai beaucoup de mal à me relire pour les repérer... Etant une éternelle insatisfaite, si je relis : j'efface tout. Et puis d'une manière générale, j'ai toujours eu des difficultés à voir mes fautes.

C'est trop cool en tout cas ! Je termine mon chapitre de Catching Fire puis je fais tout qu'est-ce qu'il faut pour la shuite :sheep: Merci encore ! See ya
Revenir en haut Aller en bas
Humains
avatar


« Mouzif »



⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 922

MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   Mar 10 Juil - 12:45

La validation n'aura pas traînée : D Bienvenue parmi nous ! JE transfert ta fiche dans les fiches validées : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Contenu sponsorisé »




MessageSujet: Re: Jeremy "Madness" Everdeen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jeremy "Madness" Everdeen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Madness [Libre]
» This is Madness ! Madness ?
» jeremy bougot [Gryffy]
» L’essentiel, c’est de retomber sur ses pattes, comme les chats. [Jeremy]
» Jeremy Mckourtney
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Of Dying :: ils nous ont quitté-