Partagez | 
 

 Castiel ☦ J'ai découvert la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humains à don
avatar






On a probablement tort de penser qu'il peut y avoir une limite à l'horreur que peut éprouver l'esprit humain. Au contraire, il semble qu'à mesure que l'on s'enfonce plus profondément dans les ténèbres de l'épouvante, une espèce d'effet exponentiel entre en jeu.

⌿ RÉPLIQUES ENVOYÉES : 491
⌿ IN MY HEART : du sang, comme tout le monde, et puis... mais nan.

MessageSujet: Castiel ☦ J'ai découvert la vie   Jeu 17 Mai - 10:31



❧ Castiel

feat Misha Collins


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]



PRÉNOM(S) : Castiel
NOM(S) : /
SURNOM(S) : Cas', Castouille, le gourou, autrefois "l'emplumé au balai dans le c*l"
AGE : inconnu
LIEU DE NAISSANCE : Paradis
SITUATION AMOUREUSE: ouvert à toute proposition, mais en relation libre avec sa boîte d’amphétamines
ORIENTATION SEXUELLE : ouvert d'esprit
PARTICULARITÉ : il est l'ange dévoué du Seigneur qui a sorti Dean de l'Enfer il y a quelques années. Il a eu beau l'aider à accomplir sa destinée, les évènements ont eu raison de lui et, à présent, il a perdu tous ses pouvoirs, et n'est plus qu'un mortel qui a troqué son épée céleste contre un fusil.
SIGNES PARTICULIERS : il est souvent stone la plupart du temps, sauf quand il dort. Et encore...
TICS, MANIES : il a la fâcheuse tendance de faire craquer tous les os de sa colonne vertébrale après avoir passé des heures assis par terre. Il ne quitte jamais sa boîte d'amphétamines, qu'il mâche presque comme des bonbons.
SECRET : il lui reste de très faibles aptitudes d'ange, bien qu'il ait du mal à en avoir réellement conscience, et à en faire usage.
NATURE : (humain, créature, ange, démon...) anciennement ange dévoué du seigneur, il n'est plus qu'un humain.
CAMP REJOINT : Camp Chitaqua
PARTI PRIS : (bien, mal, neutre) le bien, encore et toujours

« I used to hope for the apocalypse. Now there is no hope at all. »
© Copyright des images


Caractère
Autrefois placide et assez naïf, Castiel n'a aujourd'hui plus rien de l'ange qu'il était. Devenu simple mortel, il se complait dans la découverte des plaisirs charnels et sensationnels de la vie. Vivant au dépens de sa boîte d'amphétamines, il lui arrive d'organiser quelques orgies favorables à l'ouverture des chakras et la découverte d'un esprit collectif, du moins d'après ses dires. Il apparaît pourtant comme un homme désabusé, à qui la vie a finalement arraché tout espoir de changement de rédemption. Même s'il a perdu tous ses pouvoirs d'ange, Castiel ne redoute pas d'aller sur le front et de se battre corps et âme avec leurs ennemis, bien au contraire. Maintenant qu'il n'a plus rien à perdre, il vie sa vie à fond, se battant et évoluant au jour le jour dans cet univers plus qu'hostile. S'il ne tient plus vraiment tête à Dean comme il lui arrivait de le faire autrefois, il le suit néanmoins toujours au combat, comme si c'était la seule chose qui pouvait l'aider à présent. Après tout, il sait pertinemment qu'il ne retrouvera jamais ses pouvoirs ; alors il aide comme il peut, à son échelle, même si sa définition du mot "aide" se résume souvent à boire un verre d'absinthe et aller buter quelques crot's.
Apocalypse now
C'était couru d'avance. Tout était couru d'avance. L'abandon de Dean, le sacrifice de Sam qui avait cru être suffisamment fort pour renverser Lucifer... Finalement, ils n'avaient pu que retarder l'échéance, ce qu'il n'avait servi au final à rien du tout. S'il avait tout fait pour empêcher cette atrocité d'arriver, l'abandon un à un de ses frères face à l'ennemi avaient eu raison de la foi qu'il lui restait. Le monde tel qu'ils le connaissaient allait bien assez tôt disparaître alors autant en profiter pour vivre à fond les quelques jours de répit qu'il lui restait.
Autrement dit, Castiel n'est plus dupe quant à l'avenir du monde. S'il fait néanmoins tout pour renverser la tendance et se bat corps et âme contre l'expansion du virus croatoan et le règne des démons, la perte de ses pouvoirs suffit à montrer à quel point il avait perdu foi en ses frères, et en le retour du bien sur le devant de la scène. Le miracle qu'il a espéré toutes ces années n'est jamais arrivé après tout ; alors pourquoi arriverait-il maintenant ?


Once upon a time
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Le bruit infernal des coups de feu. La chaleur des corps qui se frôlent. La sueur des hommes sur le terrain. La douceur des femmes dans son cabanon. Voilà à quoi se résumait son quotidien depuis plusieurs mois. Décimer des croat's était rapidement devenu une habitude, de même que partir à la recherche de quelques vivres nécessaires à la survie du camp. Ils avaient appris à vivre avec la rage au ventre, et Castiel avec la faim.
Aurait-il pu prévoir avant même de descendre sur Terre toutes les atrocités qu'il n'avait pu éviter ? Non, probablement pas. Personne ne s'y était attendu. Ou plutôt personne n'avait pensé que le carnage prendrait une telle ampleur. A croire que tout le monde s'était soigneusement voilé la face durant toutes ces années. Lui y compris.

Pourtant, au départ, sa mission avait été des plus simples. Sortir Dean Winchester de l'Enfer, et l'aider, ainsi que son frère, à accomplir la destinée qui était la leur. Et il l'avait fait. Après avoir passé l'une des pires parties de sa vie dans l'antre du diable, Dean était revenu d'entre les morts, sous le regard médusé de ses proches qui l'avaient cru définitivement perdu. "I'm the one who gripped you tight, and raised from perdition." Voilà ce qu'il lui avait dit. Il avait malheureusement brûlé au passage les yeux de la médium qui avait cherché à le contacter, mais il avait fini par se présenter sous forme humaine aux chasseur, après avoir récupéré le corps d'un homme dévoué au Seigneur. Jimmy Novak. En père de famille tout ce qu'il y avait de plus respectable, James Novak avait été un himme pieux, résidant dans un petit pavillon modeste avec sa femme et sa petite fille, et priant chaque jour pour le Seigneur. Sa vie avait pris un autre tournant le jour où un ange s'était adressé à lui, lui demandant d'accueillir son esprit céleste dans son corps afin d'accomplir les vœux de Dieu. Incapable de refuser, Jimmy avait accepté, et quitté sa famille sans laisser de mot. Contraint d'abandonner tout espoir de les revoir un jour, Jimmy s'était effacé et était devenu Castiel, l'Ange envoyé de Dieu.
Aujourd'hui encore plus qu'hier, il ne reste plus aucune trace de Jimmy Novak dans son propre corps, comme si celui-ci s'était définitivement envolé. Peut-être est-ce pour le mieux. Sa fille est sûrement morte infectée par le virus, et sa femme également. A part pleurer leurs morts et se maudire d'être encore vie, quelles alternatives resteraient-ils à un père de famille entouré par la mort ? Aucune ; si ce n'est la mort elle-même.

Cruelle amie que la mort, qui fauche les humains lorsqu'ils s'y attendent le moins. Pour ses frères comme pour lui-même, la donne avait toujours été autre. Rares étaient les armes suffisamment puissantes pour les tuer définitivement. Souvent, elles se contentaient de les renvoyer au Paradis ; et il leur suffisait d'attendre avant de pouvoir redescendre sur Terre. Oui, la mort n'avait pas réellement d'emprise sur eux ; tout comme les sentiments humains qui leur étaient initialement si étrangers. Mais tels ses quelques frères qui avaient succombé au repos éternels, il s'était laissé touché, et happé par des sensations qu'il n'avait alors jamais perçu. Et ainsi, il avait connu le sens du mot "sentiments".
Il s'était laissé gouverné par eux, mené à la baguette tel un chien après son os, aveuglé par des pensées et des impressions qui s'étaient au fil du temps greffées dans son esprit. Certaines d'entre elles l'avaient particulièrement aidé, l'amenant à se méfier des bonnes personnes, et à éviter une part du pire ; mais les autres n'avaient fait que précipiter sa propre chute. De peur de voir la vérité en face, il s'était laissé submergé plus d'une fois, se braquant comme le pire des destriers à la moindre remarque qu'il jugeait inadapté. Et pourtant Dieu sait qu'il y avait plus de vrai qu'il ne se laissait voir dans les paroles de certaines personnes. "Tu t'es bien trop rapproché de celui dont tu as la charge." Non, il s'était appliqué à la tâche, suivant les directives qu'on lui avait données. "Tu négliges tes priorités et tes responsabilités." Pourquoi ? Ses priorités, il ne les avait jamais quitté des yeux, bien au contraire. "Tu es en train de rompre un serment, un ordre." Vraiment ? De bout en bout, tout ça n'avait été qu'une vulgaire question de point de vue...

Le goût de l'absinthe qui coule dans sa gorge lui arrache un doux frisson. Ses pouvoirs avaient vite faits de s'envoler, certes, mais en contrepartie ses sensations tactiles s'étaient décuplées, amenant avec elles un lot de sentiments qu'il avait fini par gouverner au fil des mois. Lucifer au pouvoir. Bye bye baby, on se revoit au prochain round. Presque fou de voir à quel point ses frères avaient rapidement déserté en découvrant cette révolution ; à croire qu'ils n'avaient toujours été qu'une bande de joyeux lurons emplumés incapables de faire face à leurs actes, eux aussi. Doucement, il repose le verre vide sur la table, appréciant avec une délectation sans égale l'effet de la drogue sur son organisme. En consommer par les temps qui courent est devenue une habitude pour lui, plus un besoin qu'une envie. Alors lentement, il se laisse glisser vers la porte de son cabanon, où pend un rideau de perles en bois récupéré lors d'un raid, et s'appuie sur l'encadrement en bois. Son regard hagard suit lassement les quelques personnes qui vont et viennent dans le camp, chacune d'entre elle assignée à une tâche qui lui plaît, ou qui du moins est nécessaire à la survie de tous. De loin, ils pourraient presque former une grande famille, unie dans l'adversité ; mais de loin seulement. De l'intérieur, la situation est tout autre. Digne des établissements militaires, le camp est relativement bien surveillé, compte tenu de son installation précaire. Les armes et les 4x4 envahissent les ruelles presque entretenues qui séparent les cabanons. Le ciel est sombre, l'air est lourd, soulignant presque le comique de la situation dans laquelle ils se trouvent tous. A moins que ça ne vienne de l'absinthe qu'il vient de boire ? A quand bien même, la frontière est mince entre les deux.
Une chemise de lin a remplacé l'éternel trench qui le suivait partout. Peut-être qu'inconsciemment il correspondait trop à l'"ancien" Castiel, et que c'est pour cela qu'il a tant insisté pour changer de tenue. Ou alors il se sent simplement mieux à l'aise dans ses nouveaux maintenant. L'un dans l'autre, il se sent mieux maintenant, et c'est le principal. Ses mains se nouent dans son dos, et ses bras font vite craquer ses vertèbres de bas en os, assortissant leur rituel d'une flopée de craquements sourds. Des mouvements qu'il n'avait jamais eu à faire en temps qu'ange, mais qui sont devenue indispensables à présent. Ça, le fait de dormir, et celui de manger. Des considérations dont il se passerait bien, la plupart du temps. Roulant des épaules, il inspire un grand coup, avant de descendre tranquillement les quelques marches de son repaire. Finalement, c'est une petit brise qui vient lui chatouiller les narines, alors qu'il s'aventure à travers le camp en quête du grand manitou qui demande à le voir. Tout en marchant vers sa loge, il salue vaguement les personnes qu'il côtoie chaque jour, certaines plus précisément que d'autres. Voilà comment se déroule sa vie à présent. Toujours embarqué dans une guerre sans fin, il suit les ordres qu'on lui donne, ne manquant pas de donner ouvertement son avis lorsque le besoin se fait sentir. Au final, seul son supérieur a changé. Désormais sous les ordres du grand Seigneur, il obéit maintenant à Dean Winchester, celui sans qui rien de tout cela ne serait arrivé.


Je suis Mkd

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Je m'appelle Mkd et j'ai 12 ans d'âge mental, il paraît. J'ai connu le forum grâce à la force de mon esprit (et à google) et je dois dire que je le trouve rempli de gens extraordinaires. Ce qui m'a poussé à m'inscrire, c'est un tout et il faudrait améliorer pas grand chose. Je serai présent quasiment tous les jours et j'ai pris Misha Collins comme avatar. Voilà, pour finir j'aimerais ajouter que vous pouvez passer me voir quand vous voulez dans mon cabanon, la porte est toujours ouverte.




∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Coldfire.
When the joys of living just leave you cold, frozen from the failing mess you've made your own and if you want an ending to your screenplay life well here's the consolation that will change your heart and mind. IAMX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Castiel ☦ J'ai découvert la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Nouvelle Règles Officielles] Tir & Couvert.
» Errata GW : Véhicules à couvert derrière l'infanterie
» castiel ▬ HURRICANE.
» (D5) here's some advice. (CASTIEL & AMELIA)
» Castiel L. Adenn « This flower repelling clutz won't lie. » [ 100% ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Of Dying :: ils nous ont quitté-